Gobelets ecocup

Afficher les éléments par tag : elixir

Les incertitudes de la météo ont contraint les organisateurs de "Musiques sur un Plateau opus1" à décider, samedi, un repli aux Bretchs pour la première soirée de initialement prévue place de la Fontaine, sur la nouvelle scène.

Samedi soir, les deux formations se sont donc produites à l'abri. Une sage décision car même si la pluie avait fait une pause, la fraîcheur des températures n'aurait pas permis aux spectateurs d'apprécier le concert des excellents musiciens de "Take five", une formation issue de Jazz en Velay, puis d'"Elixir" dont le répertoire des années 80 n'a pas eu de peine à réchauffer la salle.


A ne rater sous aucun prétexte : un portrait musical de Beethoven mardi
Mardi 21 juin, à 20 heures, au temple du Chambon, place à la première proposition du "Festival impromptu", avec un programme original imaginé par Paul-Hubert des Menards. Le pianiste brossera le portrait musical de Beethoven dans une formule astucieuse, mi-récit, mi-récital, que l'on a déjà testée avec un infini plaisir avec le compositeur Chopin à l'Arbre vagabond.

"Musiques sur un Plateau opus 1" chemine jusqu'au 28 juin avec un point d'orgue le 25 juin, au pré Chaudier, en plein air, une scène ouverte dès 14 heures l'après-midi.

Pour retrouver toute la programmation du Festival Impromptu, c'est ici
Publié dans Haut-Lignon

Ce samedi, à 19 heures, aux Bretchs, au Chambon-sur-Lignon, deux formations à l'affiche, deux ambiances, deux univers pour le lancement de "Musiques sur un Plateau".

A partir de 19 heures, on balance jazzy grâce à l'orchestre "Take five", une formation issue de Jazz en Velay. Puis on poursuit, à 20 h 30, avec "Elixir" qui donne dans la variété. Le groupe puise dans le répertoire des années 80 et des brindilles. Un peu de nostalgie et beaucoup d'énergie à partager en famille ou entre amis, bien à l'abri aux Bretchs.

Un portrait musical de Beethoven mardi
A noter d'ores et déjà dans votre agenda, mardi 21 juin, à 20 heures, au temple du Chambon, le début du charmant "Festival impromptu". La soirée d'ouverture permettra aux mélomanes éclairés comme aux néophytes curieux de se régaler avec un programme original imaginé par Paul-Hubert des Menards. Le pianiste brossera le portrait musical de Beethoven dans une formule astucieuse, mi-récit, mi-récital, très digeste.

Publié dans Haut-Lignon