Gobelets ecocup

vendredi, 30 décembre 2016 16:42

Les gendarmes ont prévu de contrôler la vitesse et l'alcool pendant les fêtes

L'alcoolémie sera particulièrement contrôlée dans la nuit de la Saint-Sylvestre.|Vitesse et alcool seront au cœur des contrôles des gendarmes jusqu'à dimanche.|Le colonel Jérôme Patoux dirige le groupement de gendarmerie de Haute-Loire.||| L'alcoolémie sera particulièrement contrôlée dans la nuit de la Saint-Sylvestre.|Vitesse et alcool seront au cœur des contrôles des gendarmes jusqu'à dimanche.|Le colonel Jérôme Patoux dirige le groupement de gendarmerie de Haute-Loire.||| Photo La Commère 43|Photo La Commère 43|Photo La Commère 43|||

Un dispositif particulier est installé jusqu'au dimanche 1er janvier afin que les fêtes de fin d'année se terminent sans dommages. Les gendarmes sont disséminés pour s'assurer que les automobilistes respectent les limitations de vitesse et prennent le volant sans avoir trop bu.

Le bilan des morts sur la route est bien meilleur qu'en 2015. Alors, ce n'est pas à quelques heures de la fin d'année qu'il faudrait que le bilan s'alourdisse. Ajoutez à cela l'imminence d'un réveillon et vous avez le résultat : beaucoup de gendarmes et de policiers sur les routes pour encadrer les festivités.

"Bleuir" la Haute-Loire

Depuis vendredi après-midi, les forces de l'ordre effectuent des contrôles de vitesse et d'alcoolémie. Présents sur la RN88, sur la commune de Brignon, dans les premières heures, elles vont quadriller le territoire et ne laisser aucune chance à la fatalité.

10 décès sur les routes en 2016 contre 27 en 2015

Le bilan de l'accidentalité est bon sur l'année 2016 et le préfet, Eric Maire, entend bien le préserver. 101 accidents corporels ont été comptabilisés à la date du 29 décembre, contre 141 en 2015 (- 28,4 %). Le nombre de blessés est de 123 personnes (168 en 2015, - 26,8 %). Dix personnes ont perdu la vie sur les routes depuis le 1er janvier. C'est beaucoup moins qu'en 2015 où 27 personnes étaient décédées dans un accident, soit - 63 %.

Deux fois plus d'excès de vitesse réprimés

"Je ne crois pas au hasard", affirme le préfet qui met en avant "les actions de prévention" et "le volet répression" avec "deux fois plus d'excès de vitesse" (39 962 en 2015, 83 214 en 2016) en sachant que de nouveaux radars fixes ont été installés. A la question de l'installation de radars supplémentaires en 2017, Eric Maire estime que "le département est déjà bien couvert", il en appelle davantage "à la responsabilité des automobilistes".

47 gendarmes entre 2 heures et 8 heures la nuit du réveillon

Les gendarmes ont diagnostiqué deux risques majeurs pour le réveillon de la Saint-Sylvestre. A savoir les rixes sur des rassemblements festifs et l'alcoolémie. "Nous aurons 47 gendarmes répartis sur 22 points de contrôle, de 2 heures à 8 heures". Autant dire qu'il sera difficile de passer entre les mailles du filet de ces contrôles de proximité.

Vous l'aurez compris : ce week-end, il s'agit de redoubler de vigilance sur le respect du code de la route et d'éviter les conduites à risque.

Dernière modification le vendredi, 30 décembre 2016 17:33