Gobelets ecocup

jeudi, 05 mai 2022 09:07

Deux scientifiques collectent des données sur la Loire, rencontrez-les samedi à Solignac

Crédit DR|| Crédit DR|| ||

Samedi 7 mai, au Moulin du Chambon, à Solignac-sur-Loire, une rencontre est proposée avec Barbara et Julien, deux scientifiques explorateurs du « Projet Loire Sentinelle » qui sont partis le 1er mai des sources de la Loire au Mont Gerbier de Jonc.

Ils présenteront à cette occasion le projet Loire Sentinelle qui a une double vocation : une expédition scientifique itinérante pour cartographier la biodiversité et la pollution par les microplastiques tout le long de la Loire, de mai à juillet 2022 ; une résidence artistique pour porter un autre regard sur la Loire et s’interroger : « Que va devenir la Loire et nous avec elle ? »

Agir contre les plastiques dans la Loire

SOS Loire Vivante donne rendez-vous au Moulin du Chambon (Pont de Chadron) à Solignac-sur-Loire samedi 7 mai, à partir de 14 heures, pour une après midi unique en son genre : agir contre les pollutions plastiques dans la Loire !

Barbara Réthoré et Julien Chapuis, deux scientifiques explorateurs du « Projet Loire Sentinelle », sont partis le 1er mai des sources de la Loire au Mont Gerbier de Jonc et font escale au Moulin du Chambon. Ils présenteront leur expédition scientifique de 3 mois des sources à l’estuaire à pied puis en canoë : ils collectent des données sur les interactions entre les activités humaines et la vie du fleuve en suivant conjointement la biodiversité (technique « dernier cri » d’ADN environnementale) et la contamination par les microplastiques en Loire.

Une conférence théatralisée d’Anaëlle Marot du « Projet Azur »

Ce spectacle de 50 min, pour tout public, mêle humour, poésie, données scientifiques et récit d’aventure pour traiter de la pollution plastique en Méditerranée et sur la Loire. Anaëlle avait descendu les 900 km de fleuve des sources à l’estuaire en 2021 et a été accueillie pendant une semaine à SOS Loire Vivante et fait le chemin inverse à vélo pour organiser toutes les semaines des ramassages de déchets et sensibiliser par l’exploit sportif et citoyen.

« Refuser l’inacceptable et transformer son indignation en action positive. Chaque personne peut, à son échelle, participer à la construction d’une société plus juste », estime Anaëlle Marot.

Accès au site

Prendre la RD 23 entre Solignac sur Loire et Chadron, puis prenez la route à droite juste avant le pont de Chadron. Stationnement facile près de l’abri des pêcheurs, au bout du chemin.

Partager sur :