impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

mercredi, 07 avril 2021 12:05

L'ARS demande de déprogrammer les opérations non urgentes pour libérer de la place dans les hôpitaux

Photo d'illustration|| Photo d'illustration|| ||

Dans un courrier adressé mardi 6 avril, l'Agence Régionale de Santé a enjoint tous les hôpitaux publics et privés d'Auvergne-Rhône-Alpes à déprogrammer les opérations non urgentes pour une durée de deux semaines (jusqu'au 23 avril), afin de redéployer les moyens techniques et humains vers les patients Covid.

Le taux de positivité atteint près de 400 cas pour 100 000 habitants en Auvergne-Rhône-Alpes. La Loire et le Rhône sont les deux départements les plus touchés et on sait combien la Haute-Loire est liée à ces deux territoires. Le taux de positivité est de 8 % sur toute la région.

Le taux d'occupation en réanimation dépasse les 95 %. Après une déprogrammation initiale, l'ARS demande aux établissements hospitaliers, publics et privés, d'augmenter rapidement les capacités d'accueil en service de réanimation et les capacités d'hospitalisation conventionnelle en médecine.

Ainsi, l'ARS demande de déprogrammer toutes les activités chirurgicales et interventionnelles "non urgentes et sans perte de chance avérée à court terme pour les patients", ainsi que l'activité de chirurgie ambulatoire.

Ces déprogrammations doivent être effectives au plus tard le vendredi 9 avril à midi

Partager sur :