graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

mercredi, 12 août 2020 14:09

Covid-19 : "Si une deuxième vague arrive, on sera mieux armé"

Jean-Marie Bolliet, directeur de l'hôpital Emile-Roux.|| Jean-Marie Bolliet, directeur de l'hôpital Emile-Roux.|| ||

L'hôpital Emile-Roux au Puy-en-Velay a retrouvé une activité normale depuis quelques semaines. Si le Covid reste dans toutes les têtes et les habitudes, il n'influence plus, pour l'heure, l'organisation du centre hospitalier.

"Le système est débranché. Le poste médical avancé (ces tentes jaunes installées devant l'entrée des urgences) a été désactivé. Mais cette organisation est vite rebranchable", assure Jean-Marie Bolliet, le directeur de l'hôpital, pas mécontent de pouvoir souffler et faire souffler ses équipes après plusieurs semaines tendues.

Depuis le 5 juin, plus aucun patient n'a été placé en réanimation. Une personne serait néanmoins hospitalisée. "Quand on applique les gestes barrières, on embête énormément ce virus."

Faut-il craindre l'arrivée d'une 2e vague ? "Je ne suis pas devin. Mais, aujourd'hui, on est plus outillé, on connaît mieux cette maladie. Une chose est sûre : tant qu'un vaccin n'arrivera pas, il faudra faire avec les moyens dont on dispose. Ces derniers jours, j'ai un peu voyagé. J'ai constaté des régions où les gens étaient disciplinés avec le port du masque. Dans le Sud, ça ne l'était pas. En Haute-Loire, je trouve les habitants assez respectueux des règles. On n'est jamais à l'abri d'un petit cluster local. Si une deuxième vague arrive, on sera mieux armé."

 

Dernière modification le mercredi, 12 août 2020 18:45

Partager sur :