graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

jeudi, 28 mai 2020 17:28

Les bars et les restaurants vont pouvoir rouvrir à partir du 2 juin

||| ||| |||

La Haute-Loire et une bonne partie de la France vont pouvoir passer à la 2e étape du déconfinement. Les 1000 bars et restaurants du département vont pouvoir reprendre leurs activités après onze semaines de fermeture. Les personnels et les clients devront porter un masque lors des déplacements.

Ce jeudi après-midi, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé la réouverture des bars et des restaurants, des lycées. Fermés subitement le samedi 14 mars à 23 h 59, les bistrots et les tables vont pouvoir retrouver des clients mais leur nombre devra être limité.

« Il faut encore éviter les boites de nuits, les sports de contacts », informe le chef du gouvernement qui a aussi indiqué la fin de l'interdiction des déplacements au-delà de 100 km.

Des résultats meilleurs que prévus

« Les résultats sont bons sur le plan sanitaire. On est un peu mieux que là où nous espérions en être à la fin mai », reconnaît le Premier ministre. Le matin, le Conseil de Défense a validé les décisions pour les trois prochaines semaines.

La carte du déconfinement, qui prend en compte la circulation du virus, la disponibilité des lits en réanimation et la capacité de tests, confirme la Haute-Loire et l’Auvergne-Rhône-Alpes en zone verte. Seules l’Ile de France, Guyane et Mayotte restent en « orange », leur déconfinement sera plus prudent qu’ailleurs.

La liberté redevient la règle

« La liberté va redevenir la règle et l’interdiction constituera l’exception », a formulé Edouard Philippe.

De ce fait, les cafés et restaurants vont pouvoir rouvrir ainsi que les lycées. Dans les restaurants, les tables ne devront pas compter plus de 10 personnes par table et un mètre de distance minimale sera appliquée entre les tables.

Dans les cafés, les consommations devront se faire assis.


Les restaurants vont-ils retrouver la clientèle ?

« 60 % des Français veulent la réouverture des restaurants mais ils vont attendre avant d’y retourner », estime Denis Gagne, le président de l’Union des métiers et industries de l’hôtellerie (UMIH) de Haute-Loire dont les prévisions tablent sur 30 % de l’activité en juin, 35 % en juillet, 40 % en août et 50 % en septembre-octobre. « Il y aura certainement des licenciements chez les salariés et des embauches de -50 % pour les saisonniers. »

« Un lien social si important dans ce métier »

« On est forcément très contents de pouvoir rouvrir malgré les contraintes sanitaires. Elles nous paraissent essentielles afin d'éradiquer ce virus. Nous avons anticipé cette reouverture et nous serons prêts à accueillir nos clients dans les meilleures conditions. Cette période nous a permis de nous remettre en question sur une consommation encore plus locale qu'avant. Nous sommes heureux de retrouver un lien social si important dans ce métier qui nous fait vibrer », témoigne Olivia Poussart, restauratrice au Bord du Lignon au Chambon-sur-Lignon.

Education nationale : les lycéens de retour

Dans les écoles, des groupes de 15 élèves maximum demeureront. Les écoles qui n'auraient pas encore rouvert accueilleront de nouveau les enfants.

Dans les collèges, seuls les 6e et 5e étaient revenus dans leur établissement. En phase 2, à partir du 2 juin, les 4e et 3e retourneront au collège.

Dans les lycées, les lycées pro sont la priorité en raison des besoins particuliers en juin. Tous les lycées vont rouvrir avec un protocole sanitaire identique aux collèges. L'ouverture des lycées se fera sur au moins un niveau.

L'épreuve orale de français est annulée pour le baccalauréat. L'épreuve sera validée par le contrôle continu.

Dernière modification le jeudi, 28 mai 2020 19:07

Partager sur :