graphiste imprimeur copy

Impression | Web (vente en ligne) | Gobelet

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Impression | Web (vente en ligne) | Gobelet

dimanche, 26 avril 2020 15:09

Coronavirus : la surblouse fabriquée en Haute-Loire 10 fois moins cher qu'en Chine

|||||||| |||||||| ||||||||

La surblouse fabriquée par cinq industriels de la plasturgie de Haute-Loire fait un tabac auprès des hôpitaux de Haute-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, France et Canada. Et elle est bien moins chère que les modèles importés de Chine.

Alors que la question de l'approvisionnement des masques semble réglée pour les soignants de Haute-Loire, la problématique des surblouses avait pris le dessus. "Si les soignants sont infectés, on n'a plus personne pour soigner", rappelle Marc Bouiller, médecin à l'hôpital du Puy.

Cinq plasturgistes prêts en trois jours

Cinq plasturgistes de Haute-Loire se sont fédérés pour satisfaire une demande explosive de la part de tous les hôpitaux afin de permettre de soigner en toute sécurité. "On s'est lancé en trois jours", indique Christophe Charrier, le patron de SOFREP à Rosières.

250 000 surblouses fabriquées chaque jour

Souvignet Plastiques de La Séauve-sur-Semène, Villettes Plastiques des Villettes, Janu'sac de Saint-Pal-de-Mons, IPS à Bas-en-Basset et Sofrep à Rosières ont capitalisé leurs outils de production et leurs savoir-faire pour sortir une surblouse adaptée, en lien avec l'hôpital Emile-Roux au Puy-en-Velay pour la validation des normes. Le problème des élastiques a été réglé grâce à 3P Profils aux Villettes.

La Région en a commandé 150 000. La capacité de production est de 250 000 surblouses par jour alors que la demande atteint le million d'exemplaires par jour.

0,43 e la surblouse de Haute-Loire, 4,80 € en Chine

Cette surblouse Made in Haute-Loire est l'exemple parfait de la capacité de réaction des entrepreneurs locaux pour répondre aux demandes. Sans abuser de la situation. "Les Chinois appliquent des tarifs indécents de 4,80 € la surblouse alors qu'il était hier de 0,20 €", informe Christophe Charrier. Les cinq plasturgistes de Haute-Loire arrivent à sortir chaque surblouse au tarif de 0,43 €.

La demande ne risque pas de s'essouffler. Des dentistes sont intéressés, des coiffeuses souhaitent en acquérir pour la réouverture de leurs salons, des infirmières libérales veulent aussi en acheter.

Comment est fabriqué cette surblouse



Comment mettre et enlever le "Boléro"

Dernière modification le dimanche, 26 avril 2020 15:35

Partager sur :