Gobelets ecocup

mercredi, 22 mai 2019 08:17

Jean-Noël Barrot : "Je reviens régulièrement me ressourcer en Haute-Loire"

|| || ||

Jean-Noël Barrot participe ce mercredi 22 mai à une réunion politique à Yssingeaux dans le cadre des élections européennes. Avant sa venue dans la Cité des cinq coqs, nous avons pris des nouvelles de l'enfant du pays.

Depuis qu'il est devenu député des Yvelines à Versailles, Jean-Noël Barrot n'est plus apparu publiquement en Haute-Loire. Après avoir quitté son mandat de conseiller départemental au côté de Madeleine Dubois pour le canton d'Yssingeaux, il s'est consacré pleinement à sa nouvelle fonction d'élu de la République.

Il a aussi pris du galon au sein du MoDem où il est aujourd'hui secrétaire général. Le fils de Jacques Barrot s’inscrit dans l’idéal européiste et humaniste de son père, ancien vice-président de la Commission européenne.

Depuis votre élection de député, vous avez quitté le territoire. Vous arrive-t-il de revenir à Yssingeaux où vous avez une maison ?

"Je reviens régulièrement, mais dans un cadre familial. Moins souvent, c'est vrai, que je pouvais le faire avant. Dès que je le peux, je reviens me ressourcer."

Quel regard portez-vous sur votre fonction de député depuis deux ans ?

"J'essaie de faire mon travail au mieux pour être utile, mettre en oeuvre les réformes. Cela représente beaucoup de travail que j'essaie d'accomplir avec sérieux et humilité. En parallèle, je continue à avoir des liens avec le monde universitaire, ce qui me permet de nourrir mes connaissances pour le député que je suis, notamment dans l'univers de l'économie."

Pour ces élections européennes, le MoDem est allié à la République en Marche. Quel est le projet ?

"Notre projet est celui d'une Europe qui prépare l'avenir et les défis de demain comme le dérèglement climatique. Nous devons créer de nouvelles protections, qu'elles soient économiques ou sociales, face à la menace de délitement de l'Etat de droit comme on le voit dans certains pays."

Quel héritage votre père vous a-t-il transmis sur la question de l'Europe ?

"Je retiens que la paix n'est pas une évidence, même si elle est devenue une habitude. Nous devons poursuivre le projet européen pour garantir la paix sur le continent. En Haute-Loire, une génération a participé activement à la Résistance et à la Libération de la France. Ils ont aussi oeuvré ensuite à la réconciliation entre la France et l'Allemagne. Il faut entretenir cet esprit."

Qu'apporte aujourd'hui l'Europe ?

"Nous bénéficions de réalisations concrètes qui améliorent nos vies au quotidien. Le pouvoir d'achat a été préservé. On peut prendre l'exemple des télécommunications où les tarifs sont identiques. On peut aussi parler du programme Erasmus qui permet à des jeunes de poursuivre des études à l'étranger."

Réunion publique de la liste Renaissance, mercredi 22 mai à 20 h 30 au foyer rural d'Yssingeaux.

Dernière modification le mercredi, 22 mai 2019 08:48

Partager sur :