dimanche, 28 avril 2019 23:42

Un périple de quatre jours en Haute-Loire au guidon de leurs mobylettes

|||| |||| ||||

Sept copains amateurs de brêles ont entamé dimanche depuis Saint-Pierre-du-Champ un périple de quatre jours au guidon de leurs mobylettes des années 60 et 70.

La mobylette garde ses fans en Haute-Loire. A l'image d'une bande de copains. Ils ont entre 37 ans et 65 ans et sont partis dimanche matin de Saint-Pierre-du-Champ. David Houg était au guidon d'une Motobecane Motoconfort de 1970. Sébastien Samuel, lui aussi de Saint-Pierre-du-Champ roulait sur une Peugeot 102 de 1968. Fabrice Duffieux, du Puy-en-Velay, possède une Peugeot 101 de 1970. Claude Defrane, venu de Thonon-les-Bains, roule sur une Motobécane de 1971. Wilhelm Hollwarth, de Beauzac, roule sur une Motobécane AMV 40 de 1970. Serge Fayolle, d'Yssingeaux, parade sur la doyenne : une Peugeot BB de 1964. Quant à Jean-Philippe Arnaud-Gay, de Malrevers, sa Peugeot 101 est de 1968.

La bande de brêles, le nom que le groupe s'est donné, a bouclé la première étape jusqu'à Saint-Bonnet-le-Froid dimanche après des étapes à Retournac, Yssingeaux et Montfaucon-en-Velay.

Lundi, vous pourrez apercevoir cette bande de joyeux drilles entre Haute-Loire et Ardèche, pour arriver aux Estables. Mardi, ils feront Les Estables-Loudes et mercredi, le périple se terminera entre Loudes et Saint-Pierre-du-Champ. Soit une moyenne journalière de 60 km/h.

Dernière modification le jeudi, 16 mai 2019 22:29
Connectez-vous pour commenter