jeudi, 26 juillet 2018 18:27

Jean-Paul Béal fait découvrir le monde souterrain de la Haute-Loire

||||| ||||| |||||
Chambon Intermarché porc décembre 2018

Le monde souterrain est riche en Haute-Loire. Jean-Paul Béal, passionné, vient d'écrire un livre captivant sur le sujet. Chaque commune de Haute-Loire dispose forcément d'une curiosité cachée sous le plancher des vaches.

Le monde souterrain attire ou effraie mais il ne laisse pas indifférent. Il fait appel à l'histoire, au mystère, au secret où à la vie minière de nos ancêtres. Souvent méconnues, abandonnées ou oubliées, ces cavernes racontent le passé. Les souterrains avaient plusieurs usages, parfois modifiés au cours du temps : pour en extraire une richesse enfouie, pour créer un habitat troglodytique, pour atteindre une source en eau, pour se recueillir ou pour fuir un danger.

Depuis l'adolescence, Jean-Paul Abrial est aimanté par le sous-sol. A travers un ouvrage, il tente de faire toute la lumière sur cet univers obscur. Pendant des années, au fil des informations et des guides, il a arpenté méticuleusement les grottes, les entrées enterrées.

Une découverte en 1965 digne d'un trésor

L'histoire de ce livre a peut-être débuté en 1965 quand Jean-Paul Béal, alors âgé de 15 ans, part à la découverte de la mine de plomb argentifère d'Aurec-sur-Loire, sur la rive gauche de la Loire, à "Nurlet". Ici, les Aurécois parlent du Rocher du Trésor. Dans un étrait boyau, l'adolescent, accompagné de Georges Chanon (aujourd'hui l'éditeur du livre avec les Editions du Roure) et les frères Villard, traversent un couloir étroit, courbés en deux sur une quarantaine de mètres. Après avoir eu l'idée de vider un siphon, rempli d'eau, ils ont poursuivi l'exploration et atteint le front de taille où se trouvait encore le tabouret à trois pieds et le pic du mineur. "Comme s'il venait de partir", se souvient Jean-Paul Béal, qui estime avoir trouvé le "trésor".

De la matière pour une autre édition

Après plusieurs années de recherches, en s'appuyant sur des travaux déjà réalisés, et en les enrichissant de nouveaux témoignages, Jean-Paul Béal vient de sortir "Le Monde souterrain de Haute-Loire" aux Editions du Roure (25 euros). Chaque commune est détaillée.

Cet ouvrage pourrait bénéficier d'une suite. Les découvertes depuis son écriture ont de quoi nourrir un deuxième volet.

Des dédicaces au Chambon et Tence

"Beaucoup de sites sont forcément émouvants, comme au Chambon-sur-Lignon ou Blesle où ces souterrains ont servi à cacher des enfants juifs."

Jean-Paul Béal sera en dédicace sur le Haut-Lignon : le jeudi 2 août à 17 h 30 à la libraire Tison au Chambon-sur-Lignon et le samedi 4 août à 15 heures à la Boite à soleils à Tence.

Dernière modification le jeudi, 26 juillet 2018 19:03