imprimerie pas cher

Imprimerie pas chère | Web | Boutique discount

logo slogan new

logo slogan new

imprimerie pas cher

Imprimerie pas chère | Web | Boutique discount

mercredi, 11 novembre 2020 08:59

"Quitte à être mise à poil par la Covid-19, je préfère le faire moi-même !"

|| || ||

Après les arrêtés municipaux, des commerçants, artisans et photographes agissent sur les réseaux sociaux en postant des photos d'eux dans le plus simple appareil.

En Haute-Loire, la photographe Anaïs Liberale, installée à Cohade à côté de Brioude, est passée devant l'objectif pour participer à cette opération initiée par le mouvement « Photographes, artisans et commerçants de France ». Sous le hashtag #artisanapoil ou #commercantapoil, on retrouve le photographe, commerçant ou artisan dans son univers professionnel, nu, caché derrière le panneau où le même slogan est affiché : "Quitte à être mise à poil par la Covid-19, je préfère le faire moi-même."

"Avec mes collègues photographes, nous avons lancé ce mouvement pour la cause des artisans et commerçants en difficulté dû au confinement", indique Anaïs Liberale.

Jean-Marc Vidal, photographe à Lapte et à Tence, a aussi participé : "Malheureusement, photographes, nous sommes dans l'obligation de fermer nos studios. Nous n'avons pas actuellement le droit de réaliser de photos d'identité, même en respectant les gestes barrières et en n'intervenant que sur rendez-vous. Je suis navré de ne pas pouvoir aider à réaliser les photographies qui sont indispensables à la réalisation des papiers d'identité. Papiers qui sont parfois urgents de refaire ou de faire, je pense notamment aux nouveaux nés. Avec notre syndicat, nous essayons de faire modifier cela car il est parfois essentiel de pouvoir faire ses papiers rapidement."

Dernière modification le mercredi, 11 novembre 2020 09:40

Partager sur :