vendredi, 12 avril 2019 07:21

Un budget 2019 "contraint et fragile" pour la communauté de communes

Philippe Delabre||| Philippe Delabre||| |||

Jeudi soir, les élus de la communauté de communes Mézenc Loire Meygal ont approuvé le budget 2019, "contraint et fragile" selon son président Philippe Delabre.

La collectivité devra trouver des pistes d'économie pour 2020. C'est le challenge proposé par Philippe Delabre, maire de Saint-Front et président de Mézenc Loire Meygal. L'exercice 2018 s'est achevé sur un déficit qu'il ne faudra pas renouveler. "A cela s'ajoutent des impondérables et des inconnues comme le coût du déneigement."

Pour autant, les élus ont approuvé le maintien des taux d'imposition même si les recettes espérées enregistrent une baisse de 18 000 euros. Et quatre des douze emprunts se terminent en 2019. Ce qui doit permettre la réduction de l'endettement.

L'attention des élus est portée sur l'économie et les opportunités qui peuvent se présenter à l'image du succès des terrains à "Lachamp" à Saint-Pierre-Eynac qui se vendent facilement et peuvent faire rentrer à moyen terme de nouvelles recettes. "On pourrait avoir des opportunités d'achat de terrain au Monastier, à Saint-Julien-Chapteuil, à Lantriac. Si on a une demande d'installation ou d'agrandissement d'une entreprise, il faut en profiter. Et si on développe l'économie, il faut le faire sur l'ensemble du territoire", développe Philippe Delabre.

Dernière modification le vendredi, 12 avril 2019 18:07
Connectez-vous pour commenter