vendredi, 15 mars 2019 12:20

Saint-Julien-Chapteuil : quand des collégiens contribuent au Grand Débat National

|||||||| |||||||| ||||||||

En ce dernier jour du Grand Débat National, les 60 collégiens de 3e des deux établissements scolaires de Saint-Julien-Chapteuil ont échangé vendredi matin sur la démocratie et l'écologie.

Quelques semaines après les adultes, les collégiens de Saint-Julien-Chapteuil ont pris place autour des tables des deux salles de l'Espace culturel et associatif.

"Au Grand Débat, j'ai trouvé qu'il y avait peu de jeunes. Et on a deux collèges à Saint-Julien, autant leur donner la parole", justifie André Ferret, le maire capitolien.

L'initiative avait le mérite d'exister et les jeunes ont souvent laissé la timidité l'emporter. Deux sujets étaient proposés : la transition écologique et la démocratie. "Exprimez vous", conseille le maire en début de séance.

Alors qu'un adolescent suggère de limiter le nombre d'enfants à deux par famille pour éviter la surpopulation, les jeunes font surtout ressortir des interrogations : sur l'eau, sur les pesticides, sur les déchets. Ils ne comprennent pas comment on peut utiliser autant d'emballages pour un produit. L'énergie électrique nourrit quelques discussions. "Ils sont prêts à faire des efforts", remarque le maire.

Au sujet de la démocratie, les collégiens se montrent clairement opposés au cumul des mandats. Un mandat à la fois, cela suffit. L'épineuse question de l'immigration fait aussi ressortir quelques farouches oppositions. "On sent bien que c'est la parole des adultes qu'ils portent", estime encore le maire.

Pas de garant pour ce débat capitolien mais un compte-rendu qui sera envoyé dans la journée en préfecture pour nourrir la réflexion.

Dernière modification le vendredi, 15 mars 2019 12:42
Connectez-vous pour commenter