lundi, 07 mai 2018 13:56

Les Vastres : une bataille de gagnée pour les opposants aux éoliennes

|| || ||

Les commissaires enquêteurs du projet d'éoliennes aux Vastres ont émis un avis défavorable à l'installation des mâts. La décision finale reviendra au préfet.

Pour les opposants aux éoliennes aux Vastres, la guerre n'est pas terminée mais une bataille vient d'être remportée. Les commissaires-enquêteurs ont rendu leur verdict après plusieurs semaines de réception des doléances et une étude approfondie du dossier. "A l'unanimité, la Commission émet un avis défavorable au projet sur la demande d'autorisation unique en vue d'implanter et d'exploiter un parc éolien comprenant 5 éoliennes et un poste de livraison, de réaliser des pistes d'accès et d'effectuer les travaux de raccordement au poste de livraison et au poste source sur le territoire des Vastres."

Décision du préfet avant la fin juillet

"Ça ne change rien", coupe Jean-Pierre Dandois, le maire des Vastres qui attend la décision du préfet de Haute-Loire, laquelle doit tomber avant fin juillet. "Je n'ai pas encore eu connaissance du rapport des commissaires enquêteurs. Ils auraient mis en avant le manque de concertation. Au niveau de la commune des Vastres, on a pourtant mené une concertation avec les habitants. Et le président de la communauté de commune a été informé. Je suis maire des Vastres, pas des autres communes."

Deux mâts de mesure depuis une semaine

Cette décision coïncide avec l'installation de deux mâts de mesure, un vers la Croix de la Vieille Eglise de 100 m de haut et l’autre vers le bois de Pleyne de 80, sur le site pressenti par le projet éolien des deux plateaux sur la ligne de partage des eaux. "Ces mâts donnent un aperçu du gigantisme des potentielles éoliennes et aussi des potentielles nuisances nocturnes. Ce que chacun imaginait devient concret, palpable", estime le collectif d'opposants.

Selon la mairie des Vastres, 100 000 euros auraient été collectés à l'occasion d'une campagne de financement participatif.

Toujours est-il que cet avis consultatif des commissaires-enquêteurs donne du grain à moudre à ses farouches opposants.

Dernière modification le lundi, 07 mai 2018 14:30
Connectez-vous pour commenter