dimanche, 23 avril 2017 13:29

Une élection présidentielle sous haute surveillance

A Monistrol, gendarmes et policiers municipaux étaient postés devant les bureaux de vote. Photo Lucien Soyere||| A Monistrol, gendarmes et policiers municipaux étaient postés devant les bureaux de vote. Photo Lucien Soyere||| |||
Intermarché demi porc

L'Etat avait promis de renforcer la surveillance autour des bureaux de vote en raison du risque d'attentat.

Cela s'est vérifié dimanche avec des gendarmes, des policiers ou des policiers municipaux à proximité immédiate des mairies et des salles servant de bureaux de vote.

Dernière modification le dimanche, 23 avril 2017 15:18

Articles associés