graphiste imprimeur copy

Impression | Web (vente en ligne) | Gobelet

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Impression | Web (vente en ligne) | Gobelet

jeudi, 27 février 2020 23:04

Yssingeaux : le cinéma se met à table tout le mois de mars

Régis et Jacques Marcon|Luc Debove|| Régis et Jacques Marcon|Luc Debove|| |||

Après l’anniversaire des 50 ans des révoltes de mai 1968, la ruralité en 2019, le cinéma la Grenette et l’association Cinéma m’était conté » dans le cadre de leur manifestation de printemps proposent du 4 au 31 mars "Le Cinéma se met à table". Des animations, des documentaires et des films sur la gastronomie et la pâtisserie de notre territoire.

Le tout sera accompagné de dégustations de produits goûteux du savoir-faire yssingelais et de ses environs.

Jeudi 5 mars à 19 h 30 / 2 €

Une intervenante viendra animer la discussion autour des femmes chefs : Florence Bonthoux, à la tête du restaurant-chambres d’hôtes « Les Délices de Lavoûte ». A l’issue de la soirée dégustation de pâtisseries.

Le film : "À la recherche des femmes chefs" de Vérane Frédiani (2017) - 1h30 - Documentaire

Vérane Frédiani est partie aux quatre coins de la planète à la rencontre de femmes chefs qui innovent dans la haute gastronomie, dans la restauration et dans les métiers de bouche. Tout au long du film, on suit ces femmes dans les cuisines des grands restaurants, au sein des écoles, mais aussi dans la rue avec la street-food. On croise aussi des sommelières, des activistes, des femmes entrepreneuses qui managent des brigades et se battent au quotidien pour exister dans des sphères d’hommes.

Le film présente une nouvelle vision de la femme chef, toujours dynamique et battante, créatrice, voyageuse, cultivée, parfois rebelle, résistante aux modes mais pas aux influences extérieures.

Jeudi 12 mars à 20 h 30 / 5 €

Soirée débat sur l’excellence de la pâtisserie à Yssingeaux en présence de Luc Debove, chef exécutif de l’École nationale supérieure de pâtisserie au château de Montbarnier (Meilleur Ouvrier de France).

Une dégustation de pâtisseries sera offerte à l’issue du débat par les élèves de l’école.

Le film : "La Quête d’Alain Ducasse" de Gilles de Maistre (2017) - 1h24 - Documentaire

Quelle peut être la quête d’Alain Ducasse, le petit garçon des Landes devenu aujourd’hui le chef et mentor le plus reconnu de la cuisine dans le monde ? Que cherche un homme qui semble avoir déjà tout ? 23 restaurants dans le monde, 18 étoiles Michelin, Alain Ducasse ne cesse de créer des adresses qui plaisent à notre temps, de bâtir des écoles, de pousser les frontières de son métier vers de nouveaux horizons, sa curiosité n’a pas de limite.

Mardi 17 mars à 19 h 30 / GRATUIT

Courts-métrages. Ce programme est proposé par « Sauve qui peut le court métrage » du festival de Clermont-Ferrand.

Rétrospective dédiée à la cuisine en hommage au court-métrage homonyme de Ursula Meier, qui se présente en 4 programmes nommés « Miam »

comprenant les 5 films suivants : "Una Furtiva Lagrima" de Carlo Vogele ; "Next Floor" de Denis Villeneuve ; "Zavtrak le petit-déjeuner" de Nico Peltier ; "Tout est bon dans le cochon" de Emma Perret ; "A Love supreme" de Niles Patel

Du 25 au 31 mars / 5 €

A l’affiche au cinéma sur la semaine

Le film : "La Grande Bouffe" de Marco Ferreri (1973) - 2h05 - Comédie dramatique Des scènes peuvent choquer le jeune public.

Quatre amis gourmets et gourmands s’enferment tout un week-end à la campagne et organisent une « bouffe » gigantesque… L’ennui des riches, les femmes en objets de consommation, le sexe, le tout réuni dans une orgie gargantuesque, tel était le choix du déjà sulfureux réalisateur Marco Ferreri.

Le but était de choquer le bourgeois et ce fut une réussite puisque le film a fait scandale à Cannes en 1973. Critique féroce de la société de consommation, fable de l’absurde, pathétique, cru mais surtout dérangeant, le tout est absolument assumé.

Vendredi 20 mars à 20 h 30 / 5 €

Soirée permaculture animée par Christophe Dupuis, intervenant de l’association les Colibr’Yss.

La permaculture est une philosophie de vie où animaux, insectes, êtres humains, plantes et micro-organismes vivent en harmonie dans un environnement sain et auto-suffisant.

Le film : "L’Éveil de la permaculture" d’Adrien Bellay - 19 avril 2017 - 1h22 - Documentaire

La permaculture laisse entrevoir une lueur d’espoir avec ses solutions écologiquement soutenables, économiquement viables et socialement équitables. Accessible à tous, elle peut être mise en oeuvre partout… Aujourd’hui, des hommes et des femmes se rencontrent et expérimentent cette alternative crédible. La transition “permacole” est en marche! Un documentaire qui met un point d’honneur à montrer que chaque individu peut décider d’agir sur son environnement.

Jeudi 26 mars à 20 h 30 / 2 €

Régis Marcon. Projection du documentaire qui lui est consacré avec la participation du chef, seul 3 étoiles du Michelin en Haute-Loire.

Un verre de l'amitié est prévu, ainsi qu’un tirage au sort pour gagner un stage de cuisine à Saint-Bonnet-le-Froid.

Le film : "Cuisine et descendances" de Julien Le Coq et Sthépane Serré. 2017. 52 mn. Documentaire.

Une plongée dans les coulisses du chef trois étoiles de Saint-Bonnet-le-Froid. Le fil rouge du film est la saison du restaurant trois étoiles. De l’ouverture en avril, à la fermeture en décembre 2016. Régis Marcon nous emmène de Saint-Bonnet-le-Froid au Cambodge, où il est parrain d’une école de cuisine, en montagne pour une balade aux herbes, et chez lui pour la fameuse foire aux champignons. Le portrait d’un homme « simple », « pudique » et « antistar ».

Dernière modification le jeudi, 27 février 2020 23:45
Antiquaire brocante Montalant

Partager sur :