partenaire ibiz

GRAPHISTE | IMPRIMEUR EN LIGNE | SITE INTERNET

Logo la Commère 43

partenaire ibiz

GRAPHISTE | IMPRIMEUR EN LIGNE | SITE INTERNET

vendredi, 18 octobre 2019 17:08

Yssingeaux : Marie Lucie Paulin fête ses 100 ans

||| ||| |||

En ce vendredi 18 octobre 2019, Marie Lucie Paulin fête ses 100 ans. Résidente de la maison de retraite d'Yssingeaux, elle était entourée de sa famille, d'autres résidents, de choristes et de musiciens.

Fêter une centenaire reste un événement et c'est tout naturellement que la maison de retraite de l'hôpital d'Yssingeaux a organisé une cérémonie pour honorer Marie Lucie Paulin, née le 18 octobre 1919.

Sa famille a tenu l'hôtel-restaurant du Parc

Marie Lucie Deleage est née à "La Chomette" sur la commune de Saint-Jeures au sein d'une famille de cultivateurs. Elle est la deuxième enfant d'une famille de quatre filles. Elle n'a que quelques mois quand ses parents déménagent aux "Aigues" à Yssingeaux. Elle vivra ensuite à Villeneuve puis dans la rue Maréchal-Fayolle où ses parents ont commencé à tenir ce qui est aujourd'hui l'hôtel-restaurant du Parc. Etablissement qui appartient encore à des descendants de la famille Deleage.

Après le décès de son père, elle reste travailler à Yssingeaux dans le restaurant tenu par sa mère et ses soeurs.

Elle ouvre un café à Firminy

En 1937, à 17 ans, elle épouse François Paulin, menuisier aux ateliers de la mine. Elle part ainsi vivre à Firminy. C'est là que naît en 1939 leur fille Noëlle puis en 1947 leur fils Joseph. Après la guerre et un retour temporaire à Yssingeaux, Marie Lucie Paulin s'occupe d'un café à Firminy, boulevard Maréchal-Fayolle, puis du café-restaurant de l'hôtel de ville, place du Breuil.

La famille revient à Yssingeaux en 1959 pour créer un négoce de matériaux de menuiserie à Villeneuve. Affaire familiale qui sera ensuite reprise par Jo, leur fils.

Arrière-grand-mère depuis 2016

Marie Lucie a eu la joie de devenir grand-mère avec Jacques en 1970 puis Laurence en 1979. Tous deux sont entrés dans l'enseignement comme elle l'aurait souhaité elle-même. Puis en 2016, elle est devenue arrière-grand-mère avec Eleonore.

Veuve depuis 2008 (son mari avait alors 96 ans), elle a dû se résoudre à quitter Villeneuve en 2010 pour rejoindre la maison de retraite où elle est très appréciée du personnel et des autres résidents.

Connectez-vous pour commenter