samedi, 12 janvier 2019 14:02

Retournac : gymnase, maison médicale et piscine au centre des chantiers 2019

Pierre Astor, maire de Retournac.||René Ferraton et Pierre Astor.|Le sénateur Laurent Duplomb.|Le conseiller départemental Jo Chapuis.|Pierre Astor.|Blandine Proriol, conseillère départementale.|Bernard Gallot, président des Sucs.||| Pierre Astor, maire de Retournac.||René Ferraton et Pierre Astor.|Le sénateur Laurent Duplomb.|Le conseiller départemental Jo Chapuis.|Pierre Astor.|Blandine Proriol, conseillère départementale.|Bernard Gallot, président des Sucs.||| ||||||||||

Vendredi soir, dans une salle de la Filature comble, Pierre Astor et son équipe ont présenté leurs voeux à la population.

Après un agréable prélude en musique avec les élèves de l'école intercommunale des Sucs, le maire de Retournac a dressé un panorama des actions en cours et à venir. Afin de rendre moins ennuyeux et protocolaire ce moment, il a invité les élus en piste à s'exprimer au fur et à mesure que les sujets abordés les interpellaient.

Au début de son intervention, le monde associatif a été salué et mis à l'honneur avec la remise d'une médaille à René Ferraton, à l'origine de la naissance d'un comité local de la Croix-Rouge il y a 50 ans.


Les projets de 2019

"Pour attirer de nouveaux foyers, il faut des écoles rénovées, une crèche pour les enfants, un gymnase, une maison médicale pour se soigner. Le « zéro » investissement n’est qu’une vue de l’esprit qui ne fait rien avancer. 2019 sera l’année du gymnase, de la maison médicale, de la piscine", soulignait le premier magistrat.

Un coup de neuf à la piscine

La restauration des vestiaires/sanitaires de la piscine municipale, un équipement de loisirs majeur, joliment située en bord de Loire, est lancée. "Après les bassins en 2009 après la crue, les plages en 2011-2012, les sanitaires et les vestiaires cachent mal leur âge, les carrelages sont endommagés. Il convient d’une part de restaurer les douches, WC, d’autre part de se mettre en conformité avec les nouvelles conditions d’accessibilité."


Une maison médicale en vue

"La réalisation d’une maison médicale est impérative pour l’avenir, on ne peut différer. Ce type d'équipement est un gage du maintien de professionnels de santé et de la population. La commune s’est rendue acquéreur de parcelles idéalement situées en plein centre du bourg pour implanter la future maison de santé et les parkings annexes."

Un gymnase en construction

"L’évolution constante de la croissance démographique, la présence d’un collège et d’écoles ont amené la municipalité à réfléchir à un projet de construction d’un gymnase demandé depuis 1989... Un lieu d’implantation stratégique, mutualisable, réducteur de déplacement, et non consommateur de nouvel espace a été retenu. Les liaisons piétonnes réduites contribuent à la sécurité des élèves. Sa conception permet un ensemble harmonieux des différents usages pour lesquels un certain nombre de locaux sont mutualisés : vestiaires, sanitaires, rangements."

Il représente une surface de plancher de 2 466 m2. Pour un coût de 3 millions d'euros, supporté à 55% par la commune.

A signaler encore qu'un nouvel éclairage du Stade Boncompain est programmé. Il s’agit de remplacer les mâts et les projecteurs pour être conforme aux normes d’éclairage au niveau régional.


Le tourisme, point fort à développer

"L'image touristique passe par la carte maîtresse de la Loire". Pierre Astor s'insurge avec raison sur l'absence de signalétique ad hoc depuis l'axe de circulation majeur qu'est la RN 88 : "Quand on pense que depuis la RN88 il n’est pas indiqué la présence de la Loire, sans parler du chemin de Saint Jacques de Compostelle ou la gare SNCF !"


Quelques chiffres

Etat-civil : 38 décès (50 en 2017), 19 naissances (28 en 2017), 8 mariages (7 en 2017)

Constructions : 14 permis de construire octroyés, dont 6 maisons individuelles (en 2017 25 PC dont 11 maisons), 83 certificats d'urbanisme délivrés (102 en 2017)

Démographie : 2899 habitants recensés en 2018 (2886 en 2016)

Pas d’augmentation d’impôts depuis 9 ans

Dette : tous emprunts confondus, elle s'élève à 2 millions d'euros

Dernière modification le samedi, 12 janvier 2019 17:11
Connectez-vous pour commenter