mercredi, 10 janvier 2018 20:46

Foot : deux renforts à Sucs et Lignon pendant la trêve hivernale

Gunay Korkmaz et Julien Guillot.|| Gunay Korkmaz et Julien Guillot.|| ||
Pole Vert Tence ouverture

Le club de foot de Sucs et Lignon enregistre les renforts d'un attaquant, Gunay Korkmaz (Monistrol-sur-Loire), et d'un gardien, Julien Guillot (libre).

Leurs licences ont été validées mercredi. Gunay Korkmaz et Julien Guillot pourront porter les couleurs de leur nouveau club. Peut-être le 28 janvier dans le cadre du match en retard de l'équipe réserve en District 2.

Alors que Pierre-Nicolas Berlier n'était pas demandeur d'un quelconque renfort après une première moitié de saison convaincante, ces deux joueurs sont venus frapper à la porte. L'USSL leur a ouvert les bras.

Gunay Korkmaz, un attaquant plein d'espoir

Gunay Korkmaz, 19 ans, arrive de Monistrol-sur-Loire. Après avoir participé à l'épopée des U19 la saison dernière en Coupe Gambardella, il avait pris l'habitude de jouer en équipe réserve (2e en District 2). Il change de club avec l'objectif "de s'épanouir". "Gunay, je lui ai dit que je ne le prenais pas pour six mois. Je veux qu'il s'inscrive dans le projet du club", estime l'entraîneur de l'USSL. "Il dispose d'une belle marge de progression, il a de la vitesse. S'il est bon, il jouera. Il aura sa chance, comme les autres. Son profil est intéressant et peut nous apporter un complément dans le secteur offensif."

Julien Guillot a joué à l'ESMY et Saint-Maurice

Cette arrivée s'ajoute à celle du gardien Julien Guillot, qui prendra 31 ans vendredi. S'il n'a jamais porté le maillot de l'USSL, il est très connu à Yssingeaux et Saint-Maurice-de-Lignon pour avoir joué dans les deux clubs. Il a grandi au sein de l'ESMY avant de rejoindre Saint-Maurice où il a fait partie de l'aventure de la montée en PHR. Après avoir signé deux saisons à Blavozy (DHR-Elite), il n'avait pas repris de licence cette année. En début de saison, il avait participé au match amical contre Vorey.

Un casse-tête que devra gérer Pierre-Nicolas Berlier, lui-même ancien gardien. "On a déjà trois gardiens. On a accepté sa venue, sous réserve de leur accord. Je ne veux pas créer le bordel alors que ça fonctionne. On essaiera de faire un roulement intelligent. Bertrand Meyer a progressé, il a gagné en confiance. C'est mon gardien numéro un, c'est clair."

Dernière modification le mardi, 16 janvier 2018 12:52

Articles associés