graphiste imprimeur copy

Impression | Web (boucherie en ligne) | Gobelet

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Impression | Web (boucherie en ligne) | Gobelet

mercredi, 06 mai 2020 13:32

Rugby : pas de montée pour Monistrol, stoppé dans son élan

|| || ||

Le Rugby Entente Velay Est (REVE XV) termine 3e de sa poule et 12e au niveau régional en 3e et 4e série. La saison s'étant terminée prématurément, sans phases finales, Monistrol restera au même niveau la saison prochaine.

Le bilan reste forcément positif et le club a posé les jalons de son potentiel. Mais le coronavirus et la fin prématurée de la compétition a mis fin aux espoirs monistroliens. Faute de phases finales, seul le classement de la phase régulière compte. Monistrol est 3e de sa poule et seul le premier monte.

Le groupe en progression

"Nous avons eu les meilleurs résultats qu'ait pu obtenir une équipe senior du REVE XV. Le groupe a progressé, que ce soit au niveau tactique, du plan de jeu, du respect des consignes ou de la technique individuelle", apprécie Nicolas Dance, l'un des quatre entraîneurs, avec Cyril Solvery, Philippe Souveton et Jean-Pierre Scotti. Un quatuor qui a apporté sa complémentarité dans la gestion collective.

L'équipe restait sur trois victoires bonifiées

"Nous sommes forcément déçus car nous étions sur une phase de progression avec 3 victoires avec 3 bonus offensifs sur les 3 dernières rencontres et plus de 150 points marqués, ce qui nous avait apporté un plein de confiance avant d'aborder les matchs couperets. Les phases finales au rugby sont l'essence de notre sport. Vivre cette ambiance festive au printemps associée à la pression du match de qualification, est le must du rugbyman."

Pour la saison prochaine, le club est dans l'expectative. Les dirigeants, comme les joueurs, attendent les directives pour connaître les règles de rassemblement. "On ne sait même pas si le rugby pourra reprendre en septembre", évoque le président Jean-Paul Celle.

Quand le rugby reprendra-t-il ?

"A priori, le groupe devrait être stable. On va continuer à développer l'école de rugby et il va nous falloir repenser notre modèle économique. Avec la situation économique de tous, il faudra peut-être organiser davantage de manifestations, faire appel plus au mécénat, moins au sponsoring avec des entreprises qui auront besoin de garder leur argent, ce que nous comprenons."

Troisième club du département, Monistrol souhaite gravir les échelons. "On ne jouera pas en Fédérale 3 mais on peut aisément jouer en Promotion Honneur."

Partager sur :