graphiste imprimeur copy

Impression | Web (vente en ligne) | Gobelet

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Impression | Web (vente en ligne) | Gobelet

samedi, 14 mars 2020 10:28

Force athlétique : Jean Bonnefoy vice-champion d'Europe, deux records de France pour Véronique Descours

|||||| |||||| ||||||

Jean Bonnefoy de l'Athlétic Club Coubon est vice-champion d'Europe et Véronique Descours bat deux nouveaux records de France.

Du 9 au 14 mars avaient lieu à Albi les championnats d'Europe de force athlétique où une vingtaine de nations étaient présentes.

Suite à leur première place aux championnats de France, deux compétiteurs de l'AC Coubon, Véronique Descours et Jean Bonnefoy, avaient été sélectionnés par la Fédération Française de Force pour représenter la France. Ils étaient coachés par Gérard Chanut.

Les deux premières journées de compétition étaient consacrées aux féminines. 110 athlètes allaient se défier sous les barres.

Véronique Descours homologue deux records de France

Véronique Descours faisait partie des deux athlètes françaises sélectionnées en M1 -57 kg.

Elle commençait la compétition en réussissant au squat ses barres à 100, puis 110 kg et une belle troisième barre à 115 kg qui lui permettait de décrocher un nouveau record de France établi il y a cinq ans. Au développé couché, elle réussit une barre à 67,5 kg. Au soulevé de terre, elle soulève deux barres à 135 puis 147,5 kg, mais doit s'incliner sous une charge à 152,5 kg, qui la prive de la médaille de bronze. Elle finit au pied du podium européen, derrière ses deux concurrentes britanniques et néerlandaise, et une septième place pour sa compatriote. Véronique réussit tout de même à homologuer deux nouveaux records de France, avec au général un record à 330 kg.

Jean Bonnefoy affectionne le développé couché

Ensuite, la compétition se poursuivait avec les hommes, avec 207 athlètes présents.

Jean Bonnefoy participant en Master 3 -66 kg finit vice-champion d'Europe.

Au squat, il réussit à soulever ses trois barres à 120, 130 puis 140 kg qui lui permirent d'obtenir la médaille d'argent.

Au développé couché, son mouvement de prédilection, il réussit ses deux barres à 100 puis 105 kg et décroche la médaille d'or.

A son troisième mouvement, il réussit à soulever du sol ses barres à 160 puis 175 kg, la troisième à 185 kg ne fut pas validée, mais il obtient une médaille de bronze avec un total de 420 kg. Il monte sur la deuxième place de ces championnats d'Europe derrière son concurrent espagnol, et devant son compatriote réunionnais.

Antiquaire brocante Montalant

Partager sur :