dimanche, 03 février 2019 23:47

Le Trophée Jean-Blanc tout schuss aux Estables (photos)

|||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| ||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||

Samedi, le 3e Trophée Jean-Blanc s'est déroulé sous des averses de neige et des bourrasques de vent sur le domaine alpin des Estables.

Cette course de ski, troisième du nom, est aussi l'occasion de rendre hommage à Jean Blanc, un jeune Yssingelais de 22 ans, décédé en 2016 dans un accident de ski en Haute-Savoie. Il avait appris à skier aux Estables, près du berceau familial. Amis de Haute-Loire et des stations des Alpes, ils se retrouvent sur une journée festive, à l'image de Jean Blanc

Une petite centaine skieurs et snowboardeurs ont dévalé la pente de 800 mètres. Partis du sommet de l'Alambre à 1 691 mètres d'altitude, ils devaient arriver le plus vite possible en bas, avec un dénivelé de 400 mètres.

Aymeric Girardot, la persévérance a payé

Après le Chambonnais Tom Reymond, vainqueur en 2017, et le Capitolien Aubin Hermann en 2018, c'est un Jurassien qui s'est adjugé l'édition 2019. Aymeric Girardot, 2e en 2017 et 3e en 2018, s'offre enfin le trophée.

Damien Bachelard du Pertuis, s'impose en snow, Frédéric Alix est le premier vétéran, Felix Michel le premier junior et Julie Ozimek la première féminine.

Retrouvez ci-dessus en photo le Trophée Jean-Blanc.

Dernière modification le lundi, 04 février 2019 00:04
Connectez-vous pour commenter