Gobelets ecocup

dimanche, 16 mai 2021 08:48

Raucoules : le chêne du château de Figon reconnu comme "Arbre remarquable"

|||||||||| |||||||||| ||||||||||

Samedi, quelques minutes avant de s'isoler pour une interview radio en direct dans l'émission "Du Vent dans les synapses" de Daniel Fiévet sur France Inter, Georges Feterman a remis le label "Arbre remarquable de France" aux propriétaires du Château de Figon à Raucoules.

De l'entrée du parc du château, il faut prendre le chemin. De petits panneaux en bois vous guident jusqu'au vénérable chêne à 500 m de là. Au bord du chemin, tortueux, heurté par le temps et les autres arbres qui ont pu déranger sa poussée, il est là. "C'est un havre de biodiversité", apprécie Georges Feterman, le président national de l'association A.R.B.R.E.S. (Arbres Remarquables : Bilan, Recherche, Études et Sauvegarde) qui a labellisé 700 arbres en France, dont 11 en Haute-Loire.

Après avoir labellisé un hêtre samedi matin à Yssingeaux, il en a fait de même l'après-midi à Raucoules.

Dans les papiers du domaine, sa plantation est signalée en novembre 1613, sous le règne du jeune Louis XIII, alors âgé de 12 ans. Il aurait été planté par Melchior de Figon.

Ce chêne est appelé "le gros roule", un nom qui serait tiré du patois. Cet arbre de 25-30 m de haut et dont le tronc mesure 5 mètres de circonférence, a bénéficié ici d'une situation favorable. Situé au bord de l'ancienne route du pont de la vache, aujourd'hui un chemin de randonnée, l'arbre a profité des nombreuses sources d'eau dans le sol, de la clémence des éléments et a bénéficié de la mansuétude des hommes qui ne l'ont pas débité en planches...

Dernière modification le dimanche, 16 mai 2021 09:39

Partager sur :