graphiste imprimeur

graphiste | imprimerie en ligne | site web

Logo la Commère 43

graphiste imprimeur

graphiste | imprimerie en ligne | site web

jeudi, 24 octobre 2019 19:23

Dunières : Catherine Morellon, au nom du safran

||| ||| |||

La Duniéroise Catherine Morellon, archiviste de métier à Rive-de-Gier, s'est lancée dans la culture de safran sur un terrain à Marlhes, labellisé en agriculture biologique.

Catherine Morellon approche de la retraite. Amoureuse de la terre, elle a trouvé une occupation saisonnière en plantant du safran crocus sativus sur un terrain loué à un particulier à la sortie du bourg de Marlhes, dans le Parc naturel régional du Pilat. Elle a pris trois semaines de vacances pour s'occuper de la cueillette, patiemment, chaque matin. Qu'il pleuve ou qu'il fasse beau, elle scrute son terrain et va récupérer chaque fleur arrivée à maturité. "Il est impératif de venir chaque jour. Le safran en fleurs a une durée de vie de 48 heures."

Six mois de séchage avant commercialisation

Normalement, Catherine Morellon devrait ramasser entre 1 000 et 1 500 bulbes chaque jour sur sa safranière. Elle arrive péniblement à 800. "Même si le safran a besoin de peu d'eau, la sécheresse a dû jouer sur la poussée."

Pour une heure de cueillette, il faut compter derrière deux heures d'émondage. Une opération qui consiste à couper le pistil de safran de façon à garder les principes actifs. Le pistil va sécher 48 heures à température ambiante avant d'être conditionné pendant six mois en pot en verre dans le noir complet.

Présente sur les marchés de Noël

Pour sa première année de vente, Catherine Morellon privilégie les circuits courts. Après avoir démarché des magasins bio, des restaurateurs et des chocolatiers sur le secteur, elle va sillonner les marchés de Noël comme ceux de Dunières, Saint-Didier-en-Velay, Saint-Ferréol-d'Auroure, Jonzieux et Marlhes.

Téléphone : 06 31 96 27 51

Mail : safrandeshautsplateaux@laposte.net

Dernière modification le jeudi, 24 octobre 2019 19:38
Connectez-vous pour commenter