graphiste imprimeur copy

Impression | Web (boucherie en ligne) | Gobelet

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Impression | Web (boucherie en ligne) | Gobelet

mardi, 23 juin 2020 08:38

Bas-en-Basset : Guy Jolivet veut une gestion financière en bon père de famille

Guy Jolivet|| Guy Jolivet|| ||
Carbrise juillet 2020
Retournac commerçants juillet 2020

En prévision du deuxième tour des élections municipales, nous avons proposé aux candidats engagés de s'exprimer sur trois thèmes : l'économie, l'environnement et les solidarités. Retrouvez ici Guy Jolivet, candidat à Bas-en-Basset.

ECONOMIE

L’économie est riche d’un maillage important commerçant, artisans, agriculteurs qui ont pour certains développés de la vente en circuit court. Nos industries, nos professions libérales et le secteur tertiaire permettent aux bassois de travailler et de « Bien vivre à Bas ». Une ombre au tableau est la fermeture programmée de l’usine Bonna Sabla (ex Sobépré).

Pour soutenir l’ensemble de ses partenaires, la gestion financière se doit d’être exemplaire. L’endettement qui était en 2014 de 3 000 000€ avec un excédent de 1 000 000€ au budget est passé à 2 150 000€ mais avec un excédent qui est de 500 000€. On investit beaucoup plus que nos recettes le permettent. « Bien vivre à Bas » c’est ne pas dépenser l’argent que nous n’avons pas afin de maitriser l’endettement.

Nous gérerons avec sérieux et rigueur les finances communales. Nous engagerons des projets réfléchis pour améliorer notre cadre de vie (propreté, sécurité) et augmenter notre attractivité touristique au-delà de notre territoire. Nos élus communautaires auront la lourde tâche de défendre nos projets à la communauté de communes afin de bénéficier de financement extérieur.

ENVIRONNEMENT

Conscients du formidable cadre de vie qui est le nôtre, nous entendons en prendre soin. Nos engagements pour un développement durable nous amèneront à prendre des mesures rapides afin de limiter notre impact sur la nature, mais aussi informer et former pour préserver cette richesse. Nous consulterons les Bassois pour définir les axes suivants de travail.

Nous arrêterons l'utilisation de produits chimiques, nous veillerons à une utilisation rationnelle de l'eau (bâtiments, arrosage, utilisation eau de pluie). Nous effectuerons le bilan énergétique des bâtiments publics (isolation, chauffage, électricité). Nous formerons le personnel pour qu'il intègre de nouvelles façons de procéder. Nous collaborerons avec nos écoles pour que les jeunes élèves puissent connaître la biodiversité de leur environnement proche et sachent la préserver à l'avenir.

Nous développerons les modes de déplacement doux, nous préserverons les différents écosystèmes de notre commune et protègerons les milieux aquatiques. La liste, des choses à entreprendre, est longue mais ensemble avec vous, nous saurons relever ce chalenge.

SOLIDARITÉS

Pour relever les défis des années à venir il est important de pouvoir compter sur la solidarité.

Nous privilégierons les actions concrètes :

Nous améliorerons les relations avec les associations en élaborant en collaboration une charte qui nous permettra de travailler dans un souci d’équité, de transparence, d’efficacité. Nous mettrons en place une permanence municipale dédiée aux associations.

Nous développerons la solidarité intergénérationnelle en favorisant les échanges (jardin partagé).

Nous créerons les conditions d’un maintien à domicile (résidence senior pour personne non dépendante).

Nous investirons dans une maison de service public qui combine accueil physique, accompagnement numérique et qui regroupe en un même lieu plusieurs services.

Nous accueillerons chaque année les nouveaux arrivants lors d’une réception.

Nous réaliserons une journée « Un arbre pour une naissance » afin de marquer, par un geste durable et symbolique, l'arrivée des enfants nés dans l'année.


Lire aussi

Les réponses de Paul Bourgin-Barel

Les réponses de Christine Fournier-Chollet

Dernière modification le mardi, 23 juin 2020 08:46

Partager sur :