graphiste imprimeur

graphiste | imprimerie en ligne | site web

Logo la Commère 43

graphiste imprimeur

graphiste | imprimerie en ligne | site web

lundi, 02 décembre 2019 22:33

Saint-Pal-de-Mons : 30 salariés licenciés après la liquidation de M2I Fayard

|| || ||

Placé en redressement judiciaire avant l'été, M2I Fayard a été finalement liquidé. Basée à Saint-Etienne, l'entreprise de maçonnerie disposait d'une antenne à Saint-Pal-de-Mons qui comptait 30 salariés.

Depuis quelques semaines, une centaine de salariés se retrouvent sans emploi. Parmi eux, ils étaient une trentaine à Saint-Pal-de-Mons pour gérer les chantiers de la Haute-Loire.

Rachetée en 2005, la société Fayard de Saint-Pal était devenue M2I Fayard. Le chiffre d'affaires atteignait 11,3 millions d'euros en 2018, soit 500 000 euros de moins qu'en 2017. L'année 2019 a rapidement tourné court avec un placement en redressement judiciaire en juin avant la liquidation pure et simple à l'automne alors que la période d'observation courait sur six mois.

Une activité en chute libre

"C'était devenu compliqué depuis un moment", concède un salarié qui sera resté trente ans dans cette entreprise de gros oeuvre du bâtiment. Michel Rivat, créateur de M2I en 1996 et toujours à la barre, avait justifié cette situation critique par "la perte de deux importants marchés en début d'année", faisant chuter le volume d'activité.

Une proposition de reprise rejetée

Selon nos confrères de l'Essor dans la Loire, la société GCR de Roche-la-Molière, avait formulé une proposition de reprise. GCR possède Arnaud SAS à Polignac et Charra Maçonnerie à Riotord. Son dirigeant aurait promis de reprendre 22 salariés. Mais les créanciers du matériel n'ont pas donné leur accord, estimant l'offre insuffisante en ce qui concerne le matériel.

Une vente aux enchères du matériel est annoncée au cours du mois de décembre.

Dernière modification le lundi, 02 décembre 2019 23:03
Connectez-vous pour commenter