impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

dimanche, 28 février 2021 18:51

Champclause : ce berger expose des sculptures et une roulotte traditionnelle

||||||||||||||||||| ||||||||||||||||||| |||||||||||||||||||

Sur la commune de Champclause, un paysan expose depuis ce dimanche et pour une semaine entière un arbre de sculptures et une roulotte traditionnelle.

Il s'appelle Philippe Roux mais signale tout de suite qu'il est davantage connu sous le surnom de "Philos".

Philippe, ou Philos, habite sur la commune de Champclause, à la frontière avec le Mazet-Saint-Voy et Fay-sur-Lignon. Aux "Grangers", il est paysan et s'occupe d'un troupeau de 110 à 120 brebis Noires du Velay. Il a aussi trois vaches qu'il engraisse uniquement à l'herbe et au foin pour les vendre en boeuf de 3 ans.

Plombier, technicien de théâtre... puis paysan

Ce paysan, à la barbe généreuse, bien entouré de ses chiens border collie et des brebis qui pâturent, donne l'impression d'avoir toujours vécu ici, dans cette ferme typique du Mézenc. Mais Philippe Roux est paysan depuis "seulement" quinze ans. D'abord plombier, il a ensuite travaillé dans l'univers artistique, en technique et dans les décors pour des théâtres.

L'idée de reprendre cette ferme s'est présentée après le départ à la retraite du dernier fermier et au risque de voir la ferme être absorbée par d'autres exploitations agricoles. Il est de la famille de ceux qui possèdent ce bien depuis 1870.

Quinze sculptures accrochées à une branche métallique

Alors que cette semaine, le Salon de l'agriculture doit avoir lieu, le paysan de Champclause a choisi de montrer une autre facette de la ruralité.

Dans le pré qui jouxte la route de sa ferme, il a installé un arbre de sculptures en bois. On retrouve une quinzaine de pièces qu'il a façonnées et qui sont toutes cramponnées à une structure métallique qui se meut quand le vent du Plateau se lève (ce qui arrive souvent). Cette branche porte un nom : "Un arbre chat, branche basse et moustache à l'automne". Son auteur convient qu'on se rapproche là d'un haïku, un poème japonais qui se définit par sa brièveté.

Une roulotte traditionnelle splendide

L'autre attraction est la roulotte, fabriquée en Roumanie dans la plus pure tradition, qu'il possède depuis cinquante ans et qu'il vient de restaurer. Il a refait la toiture en zinc et a réaménagé l'intérieur. Les parois en bois sont sculptées et les meubles sont d'époque.

Au printemps, il espère pouvoir conduire cette roulotte attelée à son tracteur et se rendre dans les écoles alentours avec une joueuse d'accordéon et une marionnettiste. Il animera ainsi les récréations des enfants.

A travers cette animation, il espère nouer des relations humaines qui se sont perdues avec le Covid. "On a coupé tous les rapports sociaux", regrette-t-il. Il a même prévu de vivre dans la roulotte toute la semaine comme si c'était sa seule maison.

Une animation musicale envisagée

Les sculptures et la roulotte sont accessibles toute la semaine. Le week-end des 6 et 7 mars, une animation pourrait aussi se faire avec l'association faynoise Caravelle qui pouvait proposer un intermède musical.

Dernière modification le dimanche, 28 février 2021 20:26

Partager sur :