impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

lundi, 30 novembre 2020 21:31

Les Estables : une grande rénovation actée pour le village-vacances

|||||| |||||| ||||||

Le Conseil départemental de Haute-Loire, propriétaire du village vacances des Estables, a acté lundi la rénovation complète de ses hébergements et une extension d'ici 2025, date de la fin du contrat actuel avec VVF.

Ce village vacances date du début des années 1970, une époque où le Département a souhaité favoriser le développement touristique du massif du Mézenc et de la station des Estables : il a ainsi construit successivement un chalet d’accueil de jeunes en 1970 puis un village de gîtes familiaux en 1973.

De la rénovation de 1999 à 2003

La gestion de ces deux équipements a été confiée à l’association de tourisme VAL jusqu’à son extinction en 1988, fondant ces bâtiments dans une seule destination. Un premier programme de rénovation a été mené de 1999 à 2003 en quatre tranches.

D’autres campagnes de travaux ont été par ailleurs menées depuis afin de maintenir l’équipement qui s’avère depuis présenter de nombreux dysfonctionnements.

Un contrat jusqu'en 2025

A la fin du dernier contrat d’affermage en 2013, le Département a relancé une procédure concurrentielle de délégation de service public. Le contrat a alors été attribué à « VVF Village », avec un contrat d'affermage pour une durée de 12 ans, soit jusqu'au 30 avril 2025.

Depuis 2016, des travaux ont porté sur la réfection de douches et de plafonds, le remplacement de menuiseries, des équipements de sécurité et d’étanchéités, la réfection de la piscine pour un montant de 148 000 €. Les travaux prévus pour la période de fermeture 2020 s’évaluent à 193 000 €.

Le plus gros complexe du Mézenc

Cependant, beaucoup de travaux restent nécessaires pour mettre le village vacances, le plus gros complexe du Mézenc, au niveau du confort attendu par les familles : les chambres sont aujourd'hui trop petites, les espaces communs méritent d'être refaits, des fuites s'accumulent dans les communs, des fenêtres ne s’ouvrent pas, certaines chambres ne sont pas ventilées, de l'humidité dérange.

59 appartements, 21 chambres

Le village compte aujourd’hui 59 appartements. L’ensemble de ces logements présente des salles de bains trop petites. 21 chambres hôtelières complètent les appartements.

Les conseillers départementaux ont validé un scénario ambitieux avec la réfection de tous les hébergements T2 et T3 (11 rénovations de T2, 20 rénovations de T3, 14 logements regroupés). Le programme estimé à 6 millions d'euros porte aussi sur la construction de cinq logements saisonniers.

755 000 € de retombées économiques sur le Mézenc

Ce projet doit permettre de passer de 295 lits à 355 lits grâce à la construction d'un bâtiment supplémentaire avec 14 unités créées. L'objectif global est de passer de 38 000 nuitées annuelles à 45 000, ce qui doit contribuer à l'équilibre financier de la structure. "Ce VVF apporte 755 000 € de retombées économiques sur le territoire", affirme Philippe Delabre qui a présenté le dossier au Département. La collectivité doit désormais aller à la chasse aux subventions.

Dernière modification le mardi, 01 décembre 2020 10:04

Partager sur :