graphiste imprimeur

graphiste | imprimerie en ligne | site web

Logo la Commère 43

graphiste imprimeur

graphiste | imprimerie en ligne | site web

vendredi, 13 septembre 2019 18:21

Nouvelle mobilisation au collège Laurent-Eynac du Monastier-sur-Gazeille

|| || ||

Le 12 septembre au soir, les parents d'élèves et les enseignants des classes de 6ème et de 4ème du collège Laurent Eynac au Monastier sur Gazeille se sont rassemblés devant l'établissement pour dénoncer une nouvelle fois des effectifs trop élevés dans les 4 classes de ces deux niveaux.

Deux classes de 6ème accueillent 31 élèves tandis que les deux classes de 4ème atteignent 30 et 31 élèves. Alors que « le seuil des 30 élèves par classe maximum » avancé en juin dernier par l'ancien inspecteur d'Académie est indéniablement dépassé, les parents d'élèves sont en colère et ne comprennent pas pourquoi davantage de moyens n'ont pas encore été débloqués à ce jour pour leurs enfants.

Si le collège a obtenu 12 heures supplémentaires pour cette rentrée de la part de l'Académie, ces heures n'ont malheureusement pas permis de dédoubler les effectifs dans toutes les matières. Les élèves de 6ème et de 4ème se retrouvent donc en classe entière en français, en mathématique, en langues vivantes (anglais, italien), histoire-géographie, en arts plastiques, en musique et EPS.


Une dégradation de la qualité de l'enseignement redoutée

L'équipe enseignante redoute une dégradation de la qualité de l'enseignement dans ces classes surchargées et estime qu'il est difficile dans ces conditions de répondre aux exigences de la loi de 2005 sur le handicap. En effet, les classes de 6ème comptent des élèves relevant de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) de l'ITEP (Institut Thérapeutique Éducatif Pédagogique) et bénéficiant d'un PAP (plan d'accompagnement personnalisé). Les classes de 4èmes accueillent également plusieurs élèves relevant d'un PAP. « Tous ces élèves, qui nécessitent un suivi personnalisé, réclament davantage d'attention et de temps de la part des enseignants. Or, comment répondre à ces attentes spécifiques dans des classes à 30 et 31 élèves tout en accompagnant les autres élèves ? La situation n'est pas acceptable ! » s'insurgent les parents mais aussi les enseignants de ces deux niveaux du collège.


Quid de l'inclusion scolaire ?

Alors que la loi de refondation de l’école du 8 juillet 2013 a posé les fondements de l’école inclusive, et dans laquelle le service public « reconnaît que tous les enfants partagent la capacité d’apprendre et de progresser » et s'engage à « veiller à l’inclusion scolaire de tous les enfants, sans distinction », le collège Laurent-Eynac regrette de ne pas bénéficier des moyens nécessaires pour répondre à cette exigence réglementaire.

Les parents d'élèves et les enseignants espèrent que leurs revendications seront entendues à la fois par l'Inspection académique et le Rectorat et que des moyens supplémentaires seront débloqués rapidement pour que l’année scolaire 2019-2020 se déroule dans de bonnes conditions.

Pour rejoindre la cause des parents d'élèves et enseignants du collège, une pétition est en ligne hébergée sur Avaaz

Dernière modification le vendredi, 13 septembre 2019 18:30
Connectez-vous pour commenter