partenaire ibiz

Agence de communication & imprimerie en ligne

Logo la Commère 43

partenaire ibiz

Agence de communication & imprimerie en ligne

mardi, 06 août 2019 09:31

Monastier-sur-Gazeille : le Festival des cuivres démultiplie les lieux de concerts

Cliché Festival du Monastier - TDR|Cliché Festival du Monastier - TDR|Cliché Festival du Monastier - TDR|Cliché Festival du Monastier - TDR|Cliché Festival du Monastier - TDR|Cliché Festival du Monastier - TDR|| Cliché Festival du Monastier - TDR|Cliché Festival du Monastier - TDR|Cliché Festival du Monastier - TDR|Cliché Festival du Monastier - TDR|Cliché Festival du Monastier - TDR|Cliché Festival du Monastier - TDR|| |||||||

Après un week-end d'ouverture à la fois festif et familial, le festival du Monastier a poursuivi sa semaine musicale par une journée riche d’évènements et de sonorités lundi.

La journée a débuté, une fois n'est pas coutume, dans l'après-midi par un concert délocalisé au Puy avec Faune Acoustique, un quatuor déjanté dont la marque de fabrique est de remanier les plus grands tubes de rock en queue de pie.

Les amateurs de musique ancienne avaient ensuite rendez-vous avec la traditionnelle Heure Baroque en l'église Saint-Jean. Trompettes naturelles, orgue, saqueboute et cordes ont fait résonner des œuvres du répertoire du XVIIe siècle sous les mains expertes des professeurs de l'académie musique ancienne du Festival.

En fin d'après-midi, pendant que les musiciens du combo du festival avaient investi la scène village, les organisateurs accueillaient élus et partenaires pour le pot officiel. L'occasion de renouveler de profonds remerciements aux mécèneset institutions publiques qui soutiennent l'actionculturelle menée par le Festival du Monastier.

Place fût faite en soirée à la fine fleur du jazz français sur la grande scène, avec en première partie le tromboniste Daniel Zimmermann accompagné de son quartet. Habitué des plus grandes scènes de jazz, ce virtuose de la coulisse a ravi le public de riffs vertigineux et de chorus endiablés. Une soirée d'une qualité exceptionnelle qui s'est achevée en beauté avec le MegaOctet d'Andy Emler. Cette formation qui va bientôt fêter ses trente ans de scène a donné l'occasion au public de revoir des visages familiers, comme le tubiste François Thuillier, grand habitué du Festival du Monastier.

La semaine de concerts se poursuit encore jusqu'à vendredi soir.

Mardi 6 août

11 h 30 au marché du Monastier : « Faune acoustique ». Gratuit

16 heures au Puy-en-Velay – Place du Plot : « Ringišpil Orkestar ». Gratuit

18 h 30 sur la scène Village : « Gaël Horellou Identité ». Gratuit

21 heures dans la cour du château du Monastier – Grande scène : concert swing (Coup de coeur du festival) : « Galaad Moutoz Swing Orchestra & initiation à la danse Lindy Hop. 18 €

23 heures à la Brass Room : Combo du Festival. Gratuit

Mercredi 7 août  

11 h 30 sur la scène Village : « Neira Fanfara ». Gratuit

14 heures et 16 heures au Monastier – Ecole de musique : spectacle jeune public « Mobylette ». 5 €/10 €

16 heures au Puy-en-Velay – Place du Clauzel : « Neira Fanfara ». Gratuit

18 h 30 sur la scène Village : « Le Band Magnétique ». Gratuit

21 heures dans la cour du château du Monastier – Grande scène : soirée concerts burlesques Les Jimmy / Les Frères Choum. 18 €

23 heures à la Brass Room : Combo du Festival. Gratuit

Dernière modification le mardi, 06 août 2019 09:36
Connectez-vous pour commenter