jeudi, 09 août 2018 19:56

Les Estables : 37 belles comtoises paradent au concours des chevaux lourds

||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| ||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||
Samba Fleurs Retournac

Jeudi matin, le deuxième concours officiel de la saison a attiré neuf éleveurs de Haute-Loire pour 37 juments de la race comtoise.

A tour de rôle, selon leur catégorie d'âge, les juments ont défilé, ausculté de près par les yeux express de quatre jurés : André Chevalier d'Yssingeaux, Claude Anglade de Chanteuges, Bruno Gerenton de Vissac-Auteyrac et Jean Ploton de Saint-Jeures, également président du jury.

Préalablement, chaque éleveur a bichonné son cheval, tressant la crinière et la queue avec du raphia, teintant les sabots en noir avec de la bombe. Chemise blanche de rigueur pour le présentateur, ils ont fait défiler le cheval, à l'arrêt, en marche et au trot.

La famille Issartel était largement représentée : Jacques, président du Syndicat départemental des chevaux lourds, Anthony à la présentation, Cindy et Roselyne dans l'ombre afin de préparer les juments. Au passage de Gauloise du Pradelle, 2 ans, Jacques Issartel est fier d'annoncer sa participation au concours national de Maîche (Doubs), les 7 et 8 septembre. "Anita de Mercuret y sera aussi. La Haute-Loire sera très bien représentée. Les Francs-Comtois le reconnaissent : nous sommes un département naisseur."

Les prochains concours officiels seront le 18 août à Yssingeaux, le 22 août à Craponne-sur-Arzon, le 29 août à Cayres et le 1er septembre à Saugues.

La finale départementale est programmée cette année aux Estables le 16 septembre, passage obligé pour la sélection au Sommet de l'élevage à Cournon d'Auvergne.

Voir les résultats

Dernière modification le jeudi, 09 août 2018 20:23
Chambon été 2018 Levinas

Articles associés