mercredi, 23 août 2017 17:28

Le Chambon-sur-Lignon : Annick Mandon met l'amour en cage

|||| |||| ||||
Timotée élagueur2

Jusqu'au 17 septembre, Annick Mandon propose une série de dix photographies noir et blanc, dans la salle de conseil de la mairie du Chambon, autour d'une plante qu'elle scrute avec ténacité : le physalis alkekenge.

On pourrait imaginer une dentelle, une aile de papillon, un parapluie, une lanterne chinoise... Rien de tout cela. Il s'agit de la magie de la nature alliée au temps qui passe.

Annick Mandon s'est penchée de très près, et avec obstination, sur une unique plante, le physalis alkekenge, cet "amour en cage" écarlate que l'on retrouve dans les bouquets. Et même dans les assiettes pour le tomatillo physalis alkekenge, cette baie grosse comme une tomate cerise de couleur orange vif que l'on sert enveloppée dans son calice semblable à une lanterne.

Sur les photos, l'amour en cage a été saisi alors qu'il ne reste que les nervures, finement ciselées, de son calice en haillons une fois passé l'hiver. "J'ai réalisé ce travail en 2014. Ce sont des photos en argentique qui ont été ensuite numérisées. J'ai utilisé des bonnettes, des sortes de loupe pour les prises de vue", détaille l'artiste.

Exposition visible du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 heures et de 13 h 30 à 17 heures, le samedi de 8 h 30 à 12 heures, en mairie du Chambon-sur-Lignon.

Dernière modification le jeudi, 24 août 2017 17:16

Partager sur :