ibiz partenaire m

Création graphiqueSite web & Imprimerie

Beaux vogue 2019
Brocante Pont-Salomon 2019

Logo la Commère 43

ibiz partenaire m

Création graphiqueSite web & Imprimerie

samedi, 22 juillet 2017 19:34

Une puissante partition de Marie-Alison Rudkin au Chambon-sur-Lignon

||||||||||||||||||||||||||||||| ||||||||||||||||||||||||||||||| |||||||||||||||||||||||||||||||
Chambon Garouste 2019

Sous le titre « Compose », Marie-Alison Rudkin propose un périple déroutant au cœur de la mémoire tissée entre un cimetière onirique de pianos calcinés et des objets qui parlent du quotidien d’antan, déposés par des gens venus spontanément enrichir son installation initiale.

Voici la genèse de cette folle exposition visible actuellement au Parc international Cévenol au Chambon-sur-Lignon. Le 13 mai 2013, à Lyon, alors qu’elle était en quête d’un piano en location, Marie-Alison Rudkin tombe face à un trou noir, des rubalises interdisant l’entrée de la boutique où elle avait réservé l’instrument.

De fil en aiguille, sa recherche l’amène vers le propriétaire du magasin qui lui relate avoir vu partir en fumée son stock de pianos dans un incendie.

Face à ces 41 carcasses plus ou moins attaquées par les flammes, l’artiste ne peut se résoudre à laisser ce désastre en l’état et se met en tête de donner un avenir à ces décombres calcinés.

Un travail titanesque

Premier travail de Titan. Il faut récupérer tous ces pianos, les accessoires qui vont avec, et les moindres morceaux, même réduits à l'état de charbon de bois, qui s’en sont détachés lors de l’incendie.

Une fois ce collectage réalisé, Marie-Alison Rudkin trouve un espace, toujours à Lyon, pour y créer une installation à partir de ces instruments de musique. C’est là que sont arrivés les premiers dépôts d’objets anciens de toutes sortes.

Du coup, s’est imposée l’envie de prolonger ce travail poétique autour de la mémoire, des souvenirs, du temps qui passe et vous insuffle une énergie vitale phénoménale, tout en vous plombant souvent aussi de regrets inutiles.

C’est donc au sein du Parc international Cévenol, dans l’ancien atelier d’arts plastiques du collège, caché dans les bois, mis à disposition en l’état par les propriétaires des lieux Fan Zhe et Siyin, que Marie-Alison a pu donner corps à son projet. Plus de 300 personnes se sont mobilisées pour l'aider à le mener à bien.

Prendre le temps

Baptisée « Compose », au sens premier du mot c’est-à-dire « composer » avec divers éléments glanés ici et là, mais aussi en référence à la composition musicale, cette installation est visible cet été. Prévoyez du temps pour cheminer dans les salles, couloirs regorgeant d’objets hétéroclites, soigneusement disposés par famille. Ces traces d'un quotidien enfui renvoient aux souvenirs personnels des donateurs mais, au-delà, interpellent un recoin de la mémoire du plus grand nombre.

Le Parc international Cévenol Chemin du Luquet au Chambon-sur-Lignon, est ouvert tous les jours, sauf le lundi, jusqu'au 27 août de 13 heures à 19 heures.

D'autres artistes y exposent (lire l'article ici).

Dernière modification le lundi, 25 décembre 2017 13:24
Connectez-vous pour commenter