Gobelets ecocup

mardi, 17 mai 2022 22:57

A Apinac, le moulin de Vignal ouvre ce week-end pour les Journées européennes des moulins

Crédit Syndicat mixte des Pays du Forez|| Crédit Syndicat mixte des Pays du Forez|| ||

Le moulin de Vignal à Apinac, près de Saint-Pal-de-Chalencon, ouvrira ses portes samedi 21 et dimanche 22 mai, de 14 h 30 à 18 h 30, pour les Journées européennes des moulins et du patrimoine meulier. Deux journées pour mettre en avant le patrimoine rural en lien avec les moulins

Visites guidées, démonstrations... des bénévoles feront découvrir ce patrimoine exceptionnel aux visiteurs.

Son histoire

Ce moulin existe probablement dès le 16e siècle, car le corps de la grange-étable conserve des parties remontant à cette époque, mais la première mention du lieu, dans les registres paroissiaux, remonte à 1687. L'ensemble forme un véritable corps de ferme, avec un moulin à farine, dit du Pré, agrémenté d'autres bâtiments : logis, grange-étable, atelier, remise agricole...

Un autre moulin, dit Pierre à battre, permet de casser des graines, soit de trèfle pour les semailles, soit d'orge, utilisé en cuisine.

En 1783, la famille Vignal agrandit le site avec un nouveau moulin, dit d'En-Haut, qui comprend deux paires de meules pour la farine. Après la Seconde Guerre mondiale, l'activité du moulin décline peu à peu. En 1991, après la disparition du dernier meunier, un ensemble complet de bâtiments reste en place conservant les mécanismes de l'époque. Aujourd'hui, ce site permet de voir encore fonctionner les roues hydrauliques.

En amont, un bief permet de capter l'eau de la rivière pour la diriger sur une roue, entraînée par la force hydraulique. La première roue, horizontale, permet de moudre un mélange de seigle, avoine et blé, destiné à l'alimentation des animaux. La seconde roue, verticale, était utilisée pour le seigle, puis le froment. Enfin, au 19e siècle, une nouvelle roue horizontale est aménagée, qui actionne une meule où sont écrasées des graines de colza pour produire de l'huile.

Une association entretient ce patrimoine

En 1991, disparait le dernier meunier d'Apinac, laissant derrière lui un ensemble de bâtiments de la fin du XVIIIe siècle comprenant quatre moulins.

Aucun élément de modernisation n'a dénaturé le site qui comprend une roue verticale et deux horizontales à eau. Afin de conserver cet ensemble d'une rare qualité, quelques habitants et proches du moulin fondent l'Association. Le moulin est ouvert au public dès 1994.

Regroupant des procédés techniques multiples, des aménagements hydrographiques et des savoir-faire ancestraux, le site accueille aujourd'hui tous les publics et fonctionne en majeure partie grâce au bénévolat

Adulte : 3.50 € 8/16 ans : 1.50 € Gratuit jusqu'à 8 ans

0477508023 ou 067855475

Partager sur :