impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

Enseignement supérieur catholique janvier 2021

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

vendredi, 27 novembre 2020 21:07

Chambon-sur-Lignon : les "Mémoires" d'André Trocmé à découvrir en visio-conférence

|L'historien Patrick Cabanel|| |L'historien Patrick Cabanel|| |||

Ce samedi 28 novembre à 17 heures, à l'occasion de la sortie des « Mémoires » d'André Trocmé, jamais éditées jusque-là, une vidéo-conférence sera animée par l'historien Patrick Cabanel, interrogé par Stéphane Zehr de la librairie Jean-Calvin.

La rencontre était prévue initialement à 17 heures au temple du Chambon-sur-Lignon. Elle est remplacée par une interview vidéo de Patrick Cabanel par Stéphane Zehr de la librairie Jean-Calvin à Paris.

L'autobiographie d'André Trocmé, pasteur du Chambon-sur-Lignon pendant la Seconde Guerre mondiale, est souvent citée par extraits, mais elle n’avait jamais été publiée, ni même lue dans son intégralité. En novembre 2020, Labor et fides en propose une version introduite et annotée par Patrick Cabanel. Ce dernier est membre du comité scientifique du Lieu de mémoire, familier du territoire où il propose régulièrement des conférences.

La présentation de l’éditeur

L’ouvrage propose un parcours des deux premiers tiers du XXe siècle à travers la vie d’un acteur majeur du protestantisme français et international. André Trocmé (1901-1971), issu d’une famille germano-française d’industriels du textile dans le nord de la France, a connu l’occupation de sa région au cours de la Première Guerre mondiale et y est devenu à jamais pacifiste. Au terme de ses études de théologie, complétées par un séjour d’un an à New York, il vit pleinement l’expérience du christianisme social dans le Nord ouvrier.


Un personnage-phare dans l'accueil des réfugiés

En 1934, il devient pasteur du Chambon-sur-Lignon. Il y fonde en 1938, avec son collègue Édouard Theis, l’École nouvelle cévenole (futur collège Cévenol), un lycée d’enseignement privé protestant. L’établissement accueille à partir de 1940 des enseignants et des élèves étrangers, le plus souvent juifs. Au même moment, André Trocmé, sa femme Magda et une série de personnes organisent l’accueil de plusieurs centaines de Juifs sur le Plateau Vivarais-Lignon. Le pasteur tient tête aux autorités de Vichy, et est emprisonné pendant un mois en 1943, avant de devoir passer à la clandestinité jusqu’à la Libération. Son autobiographie offre un document de première main sur ces années qui ont valu au Chambon et les communes environnantes la reconnaissance de l’Institut Yad Vashem, en Israël, et une notoriété mondiale.

Reconnu Juste parmi les Nations

Au lendemain de la guerre, André Trocmé s’installe à Versailles pour y diriger la branche européenne du Mouvement international de la Réconciliation, avant de terminer sa carrière pastorale à Genève. André et Magda Trocmé ont été reconnus Justes parmi les nations.

Comment assister à la visio-conférence

Vidéo-conférence sur zoom, à l’adresse ci-jointe : https://us02web.zoom.us/j/88330357343?pwd=YklZN0R2Y1RZaC9xd2dBdWFXUVBnQT09

ID de réunion : 883 3035 7343

Code secret : 524502

Dernière modification le samedi, 28 novembre 2020 09:46

Partager sur :