ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

Logo la Commère 43

ibiz

Graphisteagence web & imprimerie en ligne

mercredi, 11 septembre 2019 19:21

Deux personnes en situation de handicap découvrent le parapente (vidéo)

|||| |||| ||||

Mercredi après-midi, deux personnes en situation de handicap ont pu profiter d'un vol en parapente à Chaspinhac.

Depuis quelques années, le comité départemental de vol libre permet à des personnes non valides de s'envoler en parapente. En Haute-Loire, deux moniteurs sont formés, à savoir Sébastien Harre des Estables et Pierre-Julien Jouve du Puy-en-Velay.

Des vols à Chaspinhac depuis 2013

En 2013, le comité a investi dans un chariot spécialement conçu qui pèse 30 kg, d'une voile de 42 m2 et a fait aménager le site de Chaspinhac pour le rendre plus roulant et permettre au fauteuil de décoller.

Ce mercredi, pour la première fois depuis le début de l'année, deux personnes ont pu profiter de ce baptême. "Pour le faire, il faut que les conditions météo soient parfaites", fait savoir Denis Buisson, président du comité départemental de vol libre.

Deux vols pour deux victimes d'AVC

L'équipage est parti des hauteurs de Chaspinhac à 960 m d'altitude pour atterrir 300 mètres plus bas après un vol d'une dizaine de minutes.

D'abord stressée, Morgane Legillon, 33 ans, est ressortie enchantée. Victime d'un AVC en 2018, cette passionnée d'équitation domiciliée à Retournac a été orientée par son kiné, Philippe Hocquet, lui-même pratiquant de parapente.

Jean-Louis Dioudonnat, un Ponot de 63 ans, lui aussi amoindri après un accident vasculaire cérébral, a pleinement profité de ce baptême, assis dans le handicar.

Contact : Denis Buisson au 06 44 01 02 00.

Le vol et les impressions de Morgane

Dernière modification le mercredi, 11 septembre 2019 19:42
Connectez-vous pour commenter