samedi, 23 mars 2019 11:57

La Biennale du design de Saint-Etienne se décline au Chambon-sur-Lignon

Une bibliothèque à composer sans outil proposée par Rémi Casado designer lyonnais, présentée par Benoît Barme.||Les fines céramiques de Florence Bruyas retiennent l'intérêt du visiteur.||Lee Taxoo, céramiste coréen, offre une nouvelle vie aux céramiques anciennes.|||Fan Zhe|Lors de la remise des Prix Chow Tai Fook Window Display Art & Design Award.|Lors de la remise des Prix Chow Tai Fook Window Display Art & Design Award.|Les lauréats de Lors Les lauréats des Prix Chow Tai Fook Window Display Art & Design Award.|| Une bibliothèque à composer sans outil proposée par Rémi Casado designer lyonnais, présentée par Benoît Barme.||Les fines céramiques de Florence Bruyas retiennent l'intérêt du visiteur.||Lee Taxoo, céramiste coréen, offre une nouvelle vie aux céramiques anciennes.|||Fan Zhe|Lors de la remise des Prix Chow Tai Fook Window Display Art & Design Award.|Lors de la remise des Prix Chow Tai Fook Window Display Art & Design Award.|Les lauréats de Lors Les lauréats des Prix Chow Tai Fook Window Display Art & Design Award.|| ||||||||||||

Le Parc International Cévenol (PIC) du Chambon-sur-Lignon propose des expositions insérées dans la Biennale internationale du design de Saint-Etienne. A apprécier jusqu'au 22 avril, du mercredi au dimanche de 14 heures à 18 heures.

La Biennale Internationale Design Saint-Étienne célèbre sa 11e édition depuis jeudi 21 mars et jusqu’au 22 avril, sur la thématique « Me, You, Nous : créons un terrain d’entente ». C’est l’occasion de se pencher sur la question suivante : Comment le design peut-il faciliter les échanges en proposant de nouvelles connexions, de nouveaux espaces et même de nouveaux objets ?

Fan Zhe commissaire à la Biennale

Avec l’exposition spéciale dédiée à la Chine « Equi-Libre », le commissaire Fan Zhe, propriétaire du Parc International Cévenol, offre un panorama de la création chinoise contemporaine. Avec en invitées d’honneur, les villes chinoises de Beijing, Shanghai, Shenzhen et Wuhan, la Biennale reconnaît la croissance exponentielle du pays et célèbre sa place sur la scène internationale du design. Forte d’une tradition mariant commerce et culture, qui considère le négoce comme façon d’entrer en relation avec autrui, la Chine s’inscrit dans la question de la mesure de l’impact du design. Les villes doivent apprendre à faire face aux défis rencontrés pour développer de nouveaux services, améliorer la qualité de vie, et intégrer les enjeux environnementaux, économiques et sociétaux.


Des déclinaisons à glaner aussi au Chambon-sur-Lignon

Le parc international Cévenol est le deuxième lieu de la programmation en rapport avec la Chine, invitée d'honneur de la Biennale 2019. Cet espace à découvrir propose des expositions et évènements autour du design, de l'art et de l'architecture afin de transmettre la culture chinoise, sa philosophie, sa relation à l'homme et à la nature. Ainsi le public est convié à découvrir des présentations au coeur du PIC, salle François-Lods, à l'atelier des Beaux arts et au sein du gymnase.

Exposition collective d'artistes et designers contemporains

Peintures de FAN Feng - conservateur du Musée de Wuhan

Artistes chinois : HAO Yun, CHEN Kai, DONG Yaping, PAN Fen, Yingzi LUO, LIANG Guowen, LI Minglang, YU Runde

Collection d'art du céramiste CAO Chi (présentés par la Galerie Rong Bao Zhai)

LEE Taxoo, céramiste coréen : Re-born

Rémi Casado, designer : Rêves en série (présenté par Benoît Barme)

Et aussi une exposition d'architecture contemporaine Chine, construire l'héritage (en partenariat avec Archipel-Lyon) 

 

Dernière modification le samedi, 23 mars 2019 12:19
Connectez-vous pour commenter