partenaire ibiz

Agence de communication & imprimerie en ligne

Logo la Commère 43

partenaire ibiz

Agence de communication & imprimerie en ligne

lundi, 25 février 2019 08:20

Thibaut Rouchon met du coeur pour aider Mécénat Chirurgie Cardiaque

||| ||| |||

Deux athlètes dont le local Thibaut Rouchon organisent le Relais du cœur le dimanche 10 mars au stade Massot au Puy-en-Velay. L’objectif est de réaliser 100 km, soit 250 tours de piste, au profit de Mécénat Chirurgie Cardiaque.

L’idée de l’association Auvergnats du Cœur a germé dans les têtes de Nouredinne Maaroufi et Thibaut Rouchon sur la ligne d’arrivée du marathon de Prague. C'était en mai 2018. « Après avoir repris notre souffle, nous nous sommes regardés en rigolant "plus jamais cela" ou alors la prochaine fois, on court de manière solidaire. »

Un chèque à remettre au Marathon de Paris

Quelques mois plus tard, contact est pris avec l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque dont l’action est de soigner des enfants défavorisés atteints de malformations cardiaques vivant dans des pays où les interventions chirurgicales nécessaires pour les sauver, sont impossibles fautes de moyens techniques ou financiers.

Après plusieurs échanges avec les bénévoles de l’association, les sportifs lancent une cagnotte en ligne. L’objectif est d’atteindre 1 500 euros. « Nous leur donnerons à l’arrivée du Marathon de Paris, le 14 avril 2019. »

100 km, c'est 250 tours de piste

Pour que cette cagnotte soit la plus importante possible, un événement sportif est créé au Puy-en-Velay le dimanche 10 mars à partir de 9 h 30. Il s’agit de courir un relais de 100 km autour de la piste du stade Massot. Soit 250 tours. « Cet événement est gratuit, et ouvert à toutes. »

L’objectif est de collecter un maximum de fonds au profit Mécénat Chirurgie Cardiaque tout au long de la journée afin d’aider les enfants en atteinte d’une opération.

Contact : Thibaut au 07.83.07.44.30 ou auvergnatsducoeur@gmail.com

Voir la page Facebook

Dernière modification le lundi, 25 février 2019 08:28
Connectez-vous pour commenter