jeudi, 12 juillet 2018 17:14

Musée de Retournac : un ravissant voyage en Roumanie au fil de la soie

|A l'heure du vernissage, le maire Pierre Astor accueillait la consul générale de Roumanie à Lyon (à droite du maire sur la photo) et l'artiste Claudia Musat (tout à gauche sur la photo).||||||||||||Il faut profiter de votre étape à l'expo temporaire pour découvrir aussi les collections permanentes du musée.|Il faut profiter de votre étape à l'expo temporaire pour découvrir aussi les collections permanentes du musée.|| |A l'heure du vernissage, le maire Pierre Astor accueillait la consul générale de Roumanie à Lyon (à droite du maire sur la photo) et l'artiste Claudia Musat (tout à gauche sur la photo).||||||||||||Il faut profiter de votre étape à l'expo temporaire pour découvrir aussi les collections permanentes du musée.|Il faut profiter de votre étape à l'expo temporaire pour découvrir aussi les collections permanentes du musée.|| ||||||||||||||||

A découvrir jusqu'au 28 septembre, au musée des Manufactures de dentelles de Retournac, « Des traditions textiles roumaines à l’art textile contemporain : métamorphose de la soie grège », une promenade artistique magique en Roumanie.

L’exposition estivale du Musée des manufactures de dentelles de Retournac est proprement merveilleuse. Elle lève le voile sur des pièces magnifiques tissées en soie grège il y a 150 ans en Roumanie. Et elle les entrelace avec des créations toutes aussi ravissantes, conçus dans la même matière, fine et élégante, de la plasticienne d’aujourd’hui Claudia Musat.

L’exposition s’articule donc en deux volets faisant un pont entre deux époques ou plutôt suscitant un dialogue entre les artisans d’hier et l’art textile contemporain.

Des costumes traditionnels roumains

Dans la salle d’exposition lumineuse en rez-de-jardin du musée, vous découvrirez une sélection d'éléments et de robes tissés en soie grège, matière très utilisée à la fin du XIXe et au début du XXe siècle en Roumanie.

Ces voiles couvre-chefs et costumes traditionnels richement ouvragés étaient souvent portés alors dans un contexte festif. Ces pièces uniques proviennent d’une petite région de la Roumanie, située entre l’intérieur de l’arc carpatique et l’aire subcarpatique. Elles sont prêtées par le Musée ethnographique de Brasov.

Des cocons en ribambelle

Vous croiserez ces merveilles avec celles nées des doigts de la plasticienne Claudia Musat. L’artiste roumaine livre ses propres « déviations contemporaines » à base de soie grège où le cocon tient une place de choix. Un cocon qu’elle triture, assemble, superpose, colore jusqu’à ce que l’œil oublie le matériau de base de chaque œuvre pour n'en saisir que l'harmonie d'ensemble.

Cette exceptionnelle exposition est organisée dans le cadre du Festival international des textiles extraordinaires (FITE) de Clermont-Ferrand qui a choisi pour cette édition le thème « Déviations ». Elle s’inscrit dans les saisons croisées France Roumanie 2018-2019.

C’est une sacrée chance pour le musée du pays des sucs de pouvoir l’accueillir sans bourse délier et de bénéficier de la communication propre au FITE.

Pour son vernissage mercredi à Retournac, au côté du maire Pierre Astor et de la conseillère départementale Blandine Proriol, on notait la présence de Anca-Elena Opris, la consul générale de Roumanie​ et de Isabelle Lavest adjointe chargée de la culture à Clermont-Ferrand.


Infos pratiques

« Des traditions textiles roumaines à l’art textile contemporain : métamorphose de la soie grège », exposition jusqu'au 28 septembre au Musée des manufactures de dentelles, 14, avenue de la Gare à Retournac.

Tarifs : de 3,5 à 5 euros. Gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans.

Ouvert tous les jours de 14 à 19 heures. Tél. 04.71.59.41.63.

Dernière modification le jeudi, 12 juillet 2018 19:01
Chambon été 2018 expo Lieu mémoire

Articles associés