mardi, 09 juillet 2024 08:27

Aurec-sur-Loire : avec la construction de 12 pavillons, le quartier des Echaneaux se transforme

||||Crédit DR|| ||||Crédit DR|| ||||||

Le chantier de construction de 12 pavillons en face du stade a débuté dans le quartier des Echaneaux à Aurec-sur-Loire, en lieu et place des barres HLM. Une évolution du logement social qui va se poursuivre au fil des années. Ces douze maisons individuelles seront disponibles à la location en 2026.

Aurec-sur-Loire, la ville aux 600 logements sociaux. Dans les années 50, le maire, sénateur et conseiller général Robert Bouvard a développé les constructions HLM à Aurec. On est au lendemain de l'hiver 54 et de l'appel de l'abbé Pierre. Les Gimberts ont ainsi ouvert en 1956, juste avant Arbousiers. "On rêvait d'y être à l'époque, aujourd'hui aussi. On parlait de la bonne eau chaude", rappelle Blandine Proriol, présidente de l'OPAC (Office public d'aménagement et de construction) de la Haute-Loire.

Des maisons plutôt que des appartements

Deux bâtiments collectifs ont été démolis : Daphnée avec 40 appartements en 2016, et Erable avec 15 logements en 2021. A la place, l'OPAC construit 12 pavillons, du T3 au T5 mais avec une majorité de T4. "Cela correspond à la demande : des T4 plutôt que des T5, et des maisons plutôt que des appartements", fait encore savoir Blandine Proriol. Chaque maison disposera de son garage et de son jardin.

"On rentre dans un cycle positif"

L'isolation d'une vingtaine de centimètres et la pompe à chaleur air-eau permet de remplir la règlementation environnementale RE2020. Cette transformation des immeubles va se poursuivre. "A chaque départ d'une famille, on ne remplace pas. C'est le cas de l'immeuble Chambles."

Claude Vial, maire d'Aurec, apprécie : "On rentre dans un cycle positif qui redonne une dynamique. Aurec ressemble à la France, on accueille tout le monde."

Deux autres projets de l'OPAC à Aurec

L'OPAC veut développer d'autres projets à Aurec. Près de la gare, elle va réaliser une résidence senior de 30 logements T2. Et à la Grande Terre, le maire espère voir le chantier démarrer avant la fin du mandat municipal. Ce projet de la Grande Terre concerne une mixité de logements et d'habitats. "On en est aux autorisations d'urbanisme", annonce Claude Vial.

Dernière modification le mardi, 09 juillet 2024 10:56

Partager sur :