impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

logo slogan new

logo slogan new

impression pas cher

iBiz® | Design | Web | Imprimerie en ligne

jeudi, 07 janvier 2021 21:27

Saint-Didier-en-Velay : des courts de tennis couverts et une salle polyvalente dans les cartons

||| ||| |||

La mairie de Saint-Didier-en-Velay souhaite aménager l’Espace Régis-Vidal et projette d’y construire des courts de tennis couverts et une nouvelle salle polyvalente. Les élus veulent intégrer les associations et utilisateurs dans l’élaboration du projet.

A l’occasion de la visite de la sous-préfète jeudi matin, Emmanuel Salgado, le maire de Saint-Didier, a évoqué le projet d’aménagement sur l’Espace Régis-Vidal et son idée de nouvelle salle polyvalente.

Un espace de détente de plusieurs hectares

L’Espace Régis-Vidal, du nom d’un ancien maire désidérien (1959-1977) et conseiller général (1964-1974), est un large site de plusieurs espaces qui comprend le parcours de santé, le terrain stabilisé, le camping, la piscine, l’étang, les courts extérieurs de tennis, le terrain de boules. En bas du bourg, on retrouve ici un décor « champêtre ».

Installer un loisir sportif d’extérieur

Le réaménagement de ce site comprendrait notamment l’installation d’un street workout. En français, cela donne un loisir sportif d’extérieur mêlant la gymnastique la musculation, mélangeant figures de force, de souplesse, d'équilibre, et d'agilité.

Le maire Emmanuel Salgado indique que l’aménagement global se chiffre à 650 000 € avec une aide possible de 30 % de la Région dans le cadre du « Territoire d’excellence » et 35 % par la communauté de communes Loire Semène.

Une salle polyvalente, une salle de sport, un parking de 150 places

A cet aménagement de l’Espace Régis-Vidal s’ajoute un projet plus ambitieux. Celui de construire deux terrains de tennis couverts pour désengorger les gymnases en période hivernale et un centre socio-culturel. Une salle polyvalente en quelque sorte. Le terrain se situerait entre le gymnase et la piscine. Le terrain est à un propriétaire privé mais il est fléché sur le Plan local d’urbanisme. L’idée serait de construire cet équipement et de proposer 150 places de stationnement, lesquelles seraient utiles pour des événements populaires au gymnase ou en ville nécessitant de garer beaucoup de voitures.

Intégrer associations et écoles

Cette salle polyvalente, la municipalité entend l’imaginer avec des partenaires locaux. « On va intégrer les associations culturelles, les écoles, tous ceux qui peuvent être directement concernés », annonce Emmanuel Salgado.

Dernière modification le dimanche, 17 janvier 2021 16:13

Partager sur :