graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

mercredi, 16 septembre 2020 10:40

Aurec-sur-Loire : un terrain de foot synthétique à la place du terrain en herbe ?

||| ||| |||

La mairie d'Aurec-sur-Loire est engagée dans la réalisation d'un terrain synthétique au stade des Echaneaux. Une surface qui remplacerait la pelouse et non le terrain stabilisé.

Le choix a de quoi surprendre au premier abord. Alors que le stade dispose de deux terrains, un en terre, l'autre en herbe, la majorité municipale d'Aurec privilégie le terrain en herbe pour mettre un terrain synthétique.

Un stabilisé trop petit

Pour mieux comprendre, il faut prendre de la hauteur. Pascal Haury, premier adjoint au maire d'Aurec, évoque les raisons. "Le terrain stabilisé n'est pas aux normes, aussi bien en largeur qu'en longueur. Et nous étudions la réhabiliation de la MJC qui se trouve à côté. Nous avons dit au club de foot que si le synthétique devait se faire à la place du stabilisé, il faudrait certainement attendre 2-3 ans."

Un terrain en herbe peu utilisé

A cela s'ajoute une utilisation somme toute parcellaire du terrain en herbe, fragile. "On ne peut faire qu'un ou deux matches par week-end. On rencontre un mécontentement général de la pelouse. Un synthétique permettra une utilisation beaucoup plus soutenue."

Un autre petit terrain synthétique

En complément du terrain, le projet prévoit deux couloirs d'athlétisme tout autour qui suivrait la forme du terrain (pas de piste ovale) avec une couleur différente de l'aire de foot et le déplacement des bancs de touche de l'autre côté. Un petit terrain synthétique serait aussi réalisé entre le stabilisé et le terrain en herbe pour des matches jusqu'en U9, des spécifiques gardiens, une zone d'échauffement.

L'investissement comprend aussi l'éclairage.

Une réalisation à l'été 2021 ?

La municipalité doit peaufiner son plan de financement avec une dépense actuelle estimée à 930 000 € dont 290 000 € pour la commune. "La Région a confirmé son aide." Des demandes d'aide de l'Etat, du Département, de la Fédération française de foot et de Loire Semène vont être formulées. "Si les planètes s'alignent, on peut envisager les travaux à partir de mai. C'est un chantier de quatre mois."

Partager sur :