partenaire ibiz

GRAPHISTE | IMPRIMEUR EN LIGNE | SITE INTERNET

Logo la Commère 43

partenaire ibiz

GRAPHISTE | IMPRIMEUR EN LIGNE | SITE INTERNET

mercredi, 30 octobre 2019 21:49

Orages du 6 août : pourquoi Saint-Just-Malmont a demandé le classement en catastrophe naturelle

||| ||| |||
Saint-Pal-de-Mons Fauvet Mondon novembre 2019
Anibal réveillon 2019

Après les chutes de neige de novembre 1982, la tempête de novembre 1982 et les inondations de novembre 2008, la commune de Saint-Just-Malmont souhaite que l'Etat prenne un arrêté de catastrophe naturelle suite aux orages du mardi 6 août 2019.

On a beaucoup parlé des dégâts à Aurec-sur-Loire, Pont-Salomon ou encore Saint-Ferréol-d'Auroure. Mais Saint-Just-Malmont n'a pas été épargné par les orages, les inondations et les plaies à panser. VOilà pourquoi la commune a décidé de déposer un dossier de demande d'arrêté de catastrophe naturelle auprès de l'Etat.

Deux phénomènes ont été constatés le 6 août : de l'inondation par débordement de cours d’eau pour les ruisseaux L’Echapre, La Gampille et le Sambalou ; de l'inondation par ruissellement et coulée de boue associée.

Les dégâts constatés et déclarés

- Secteur entre le Pont de la Faye et Les Gouttes : débordement du ruisseau qui a creusé la route et arraché le goudron de la route, inondation de deux maisons et un garage

- complexe sportif : réserve d’eau emportée et terrain raviné, revêtement d’une partie du terrain synthétique déplacé par puissance de l’eau, talus et goudron du parcours de santé emportés, accumulation de branches obstruant le ruisseau

- Le Pêcher : inondations de maisons, affaissement de la chaussée autour du regard, déjointement de mur

- la Garnasse : emportement buse et ruissellement sur chemin

- la Chamarèche : débordement ruisseau qui a arraché les berges et qui a donc écrasé le réseau d’eaux pluviales

- Le Chanal sous RD500 : débordement réseau d’eau qui a emporté le chemin

- Moulin de Canet : l’eau du ruisseau a bouché le pont, emporté les barrières de clôture et arraché le talus

- Les Colombeyres : l’eau a arraché l’enrochement et bouché la buse

- Le Cotonas : l’eau a arraché le caniveau béton du fossé

Dernière modification le mercredi, 30 octobre 2019 22:29
Connectez-vous pour commenter