mardi, 05 février 2019 18:17

Saint-Just-Malmont : l'espoir de reprise demeure chez Cheynet

|| || ||

Le tribunal de commerce de Lyon a repoussé mardi de trois semaines la date limite pour recevoir des offres de reprise de l'entreprise Cheynet et Fils à Saint-Just-Malmont.

Ce report permet d'entretenir l'espoir de sauver l'entreprise saint-justaire et ses 189 emplois.

Depuis la mise en liquidation judiciaire, deux sociétés ont visité le site : le Stéphanois Neyret et un groupe allemand. Pour l'heure, aucune offre n'a été formulée. "On ne fait pas une offre en quinze jours. Il faut trois mois pour connaître la situation et disposer de tous les documents", estime Fabrice Souveton, secrétaire du syndicat Textile habillement cuir à la CGT. "Le tribunal se montre prudent et veut voir si la trésorerie est suffisante pour continuer. Aux dernière nouvelles, elle l'était.

Les candidats ont jusqu'au 25 février pour se faire connaître et le tribunal de commerce de réunira en audience le 26 février.

Dernière modification le mardi, 05 février 2019 18:39
Connectez-vous pour commenter