lundi, 27 novembre 2017 13:51

Lapte : quand le village englouti de "Piboulet" refait surface

|||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| |||||||||||||||||||||||||||||||||||||||| ||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||

Faut-il s'en réjouir ou s'en inquiéter ? Depuis quelques jours, les ruines du village englouti de "Piboulet" à Lapte refont surface. La faute à la sécheresse qui n'en finit pas de durer. Du coup, l'eau du barrage continue de baisser et de faire réapparaître les vestiges d'un village inondé depuis 1948 et le réhaussement du barrage de Lavalette (la première partie du barrage date de 1914).

Piboulet, au même titre que Satre et Chatelard ont ainsi disparu, ses habitants et son économie aussi.

150 personnes travaillaient dans les environs, au sein de trois moulinages, deux scieries et des moulins. Tous les dix ans, la vidange du barrage permet de voir ressurgir les ruines. Une passerelle enjambant le Lignon a refait surface. On aperçoit ici des montées de grange, là une maison démolie, là encore le bief d'un ancien moulin.

Le spectacle est éphémère et vaut le détour même si la vase a gagné du terrain depuis la dernière vidange qui date de 2010. La végétation tente une timide reconquête avec des coins qui commencent à reverdir et des floraisons inattendues.

Comment se rendre à Piboulet

Au village de "Verne" à Lapte, en direction de Montfaucon-en-Velay, prendre la petite route à droite après la dernière maison. Direction les "Communaux" puis "Piboulet".

Arrivé à la dernière ferme, à la fin du chemin goudronné, vous pouvez finir à pied sur quelques centaines de mètres, en gardant votre droite. Vous arriverez aux ruines.

57876948

Dernière modification le lundi, 27 novembre 2017 18:09
Chambon été 2018 expo Lieu mémoire

Articles associés