partenaire ibiz

GRAPHISTE | IMPRIMEUR EN LIGNE | SITE INTERNET

Logo la Commère 43

partenaire ibiz

GRAPHISTE | IMPRIMEUR EN LIGNE | SITE INTERNET

mercredi, 12 avril 2017 07:14

Tence : la carrosserie Bonnefoy compte rejoindre la zone du Fieu

Jacques et Marc Bonnefoy|L'entreprise se trouve actuellement en bordure de route.|||| Jacques et Marc Bonnefoy|L'entreprise se trouve actuellement en bordure de route.|||| |||||

La carrosserie familiale Bonnefoy de Tence envisage d'investir dans de nouveaux locaux dans la future zone intercommunale du Fieu 2.

L'entreprise a été créée par Antoine Bonnefoy, originaire de "Pélinac" à Saint-Jeures. La carrosserie industrielle, aujourd'hui dirigée par les deux fils du créateur, Jacques et Marc Bonnefoy, se porte bien. Elle emploie huit salariés.

Sur son site à l'entrée de Tence, à "Salettes", sur la route en direction de Montfaucon-en-Velay, l'activité est bonne, la clientèle se recrutant en Auvergne-Rhône-Alpes.

La carrosserie réalise toutes les opérations classiques du métier telles que redressement de châssis, avec les transformations et les aménagements de véhicules mais aussi le sablage peinture. Elle fabrique et répare toutes sortes de carrosseries ainsi les fonds mouvants, PLSC, les fourgons, les plateaux ridelles, les caisses amovibles, les hayons élévateurs, les grues, les bennes...

Un bâtiment de 2 000 m2 sur 10 000 m2 de terrain

Pour accompagner son développement, les locaux ont été agrandis il y a dix ans. Aujourd'hui, l'entreprise aborde une nouvelle étape en envisageant de construire un bâtiment neuf sur la zone du Fieu, quasiment en face à vol d'oiseau.

Ce projet sur la zone du Fieu 2, à l'horizon 2018, devrait permettre, sur 10 000 m2 de terrain, de bâtir des locaux de 2 000 m2. Jacques Bonnefoy explique : "Davantage qu'en surface de travail au sens strict, nous allons surtout gagner en efficacité, confort de travail, facilité de circulation pour la dizaine de poids-lourds qui transite en moyenne chaque jour par la carrosserie."

Cet investissement devrait coûter environ 1 million d'euros.

Dernière modification le samedi, 15 avril 2017 00:12
Connectez-vous pour commenter