Gobelets ecocup

mercredi, 01 juin 2022 17:16

Cinq regards de photographes sur le monde rural, à glaner à travers six expos cet été sur le Haut-Lignon

|| || ||

Du 8 juillet au 21 août, sur les villages du Haut-Lignon, un parcours photographique en compagnie de Raymond Depardon, Françoise Fournier, Marie-Agnès Kopp, Colette Dahan et Emmanuel Mingasson, explorera le thème « Terres du lait, gens et paysages ».

Pour la deuxième année, le Haut-Lignon organise un parcours photographique dans ses 6 communes, des expositions ouvertes à tous en entrée libre. David Salque-Pradier, président de la communauté de communes, exlique la démarche : « Après avoir fait découvrir l’univers de Gérard Rondeau l’an dernier, la communauté de communes a décidé cet été d’allier culture, patrimoine, ruralité et agriculture.»


"Une invitation à découvrir notre identité"

L’ambition est de confronter le public à des œuvres de grande qualité en lien avec la vie quotidienne des habitants du Haut-Lignon. Côté artistes, le fer de lance sera Raymond Depardon, photographe et journaliste international. Il sera accompagné de plusieurs autres artistes dont Françoise Fournier, photographe locale, passionnée de ruralité. « Une invitation à découvrir ou redécouvrir notre patrimoine, notre territoire, notre identité Haut-Lignon ».


Le monde rural en ligne de mire

Terres du lait, gens et paysages est un parcours photographique qui met en lumière le monde rural : ruralité d'ici, ruralité d'ailleurs, ruralité d'hier et d'aujourd'hui, hommes et femmes de la terre au cœur des paysages du Massif Central et de contrées plus lointaines avec comme fil conducteur la  production et la transformation du lait. Une formidable occasion de rapprocher l'expérience sensible et artistique de photographes et celle de producteurs locaux.


Des gens d'ici et d'aillleurs

« Les vaches, les moutons, les chèvres, les prairies, les fermes et les étables, les éleveurs, les laiteries, tout ça c’est une part importante de notre paysage physique et mental, de l’identité, de la culture du Plateau. Ça parle à tout le monde ici. Si ce parcours photographique est intitulé Terres du lait, gens et paysages, c’est pour dire et montrer qu’il en va de même dans de nombreux autres pays. Bien sûr, on verra des différences et c’est bien de les constater. Mais c’est encore mieux de s’apercevoir qu’on a, en commun, cette culture du lait et du fromage, qu’on a en commun cette forme d’humanité » ainsi s’exprime Didier Rault, élu de la commune de Saint-Jeures.

Raymond Depardon en tête d'affiche

Au Chambon-sur-Lignon, les photos en noir et blanc de Raymond Depardon racontent la terre, les hommes, le travail manuel, l’isolement et la fragilité des petites exploitations agricoles mais aussi la beauté des paysages. Au cours des années 1990 et 2000, ce photographe a sillonné la France paysanne et en particulier le Plateau, avec sa chambre photographique 6 x 9. Cette exploration du monde rural dont il est lui-même issu, a fait l’objet de plusieurs livres et films. Les photographies présentées au Chambon-sur-Lignon sont tirées de son livre « Rural », publié en 2020 par la Fondation Cartier. Cette exposition, montée en collaboration avec l’agence Magnum, est une chance de découvrir un aspect de l’œuvre de Raymond Depardon, considéré comme l’un des plus grands photographes français contemporains de renommée internationale.

Les fermes du Plateau par Françoise Fournier

Au cœur du jardin botanique du Mazet-Saint-Voy, l’exposition « Les fermes du Plateau », présentée en grand format et en extérieur, rend compte du travail de Françoise Fournier sur la transmission des exploitations agricoles familiales.

"Ces photos sont des petits bouts de vie de ces hommes et femmes qui mènent leur barque du mieux qu'ils peuvent. Ils rêvent de transmettre leur ferme, pour qu'elle continue de vivre, comme l'humus, invisible et nourricier, discret et indispensable".


L'Aubrac avec Agnès Kopp

Au Mas-de-Tence, la série de photographies « La route » d'Agnès Kopp propose des images de l’Aubrac, un territoire de hautes terres qui présente beaucoup de traits communs avec le plateau du Haut-Lignon." Images d’un dépouillement presque spiritualisé du paysage, qui mêlent indissolublement, à l’usage du promeneur, sentiment d’altitude et sentiment d’élévation ». 

Pour Olivier Broussard, maire du Mas-de-Tence, ce parcours photographique "est un programme intercommunal qui couvre l'ensemble du territoire. Le choix du thème de cette année devrait concerner encore davantage les habitants de la communauté de communes".

Les fromages avec Colette Dahan et Emmanuel Mingasson

A Tence et Chenereilles, le travail en couleurs de Colette Dahan et Emmanuel Mingasson sera mis en lumière, des expositions comme des récits de voyages en quête de sens guidé par l’intérêt des deux artistes pour les fromages traditionnels et ceux qui en perpétuent les savoir-faire. Un témoignage en images de ces vies qui s’articulent autour de quelques animaux et de l’accueil réservé aux voyageurs. Pour eux, "interroger à propos du lait, c’était s’introduire de plain-pied dans la vie d’une famille, parfois dans sa survie".


L'archéologie des produits laitiers en Europe

En parallèle au travail des photographes, une exposition sur l'archéologie des produits laitiers en Europe, « Mon tendre petit fromage » sera présentée en juin à la médiathèque de Tence, puis en juillet et août à l'école élémentaire de Saint-Jeures.

Les écoliers et collégiens du Haut-Lignon ont reçu un livret destiné à leur faire découvrir l'écosystème de la production laitière et les inciter à visiter les différentes expositions en compagnie de leurs parents.

Dernière modification le mercredi, 01 juin 2022 17:44

Partager sur :