imprimerie pas cher

Imprimerie pas chère | Web | Boutique discount

logo slogan new

logo slogan new

imprimerie pas cher

Imprimerie pas chère | Web | Boutique discount

lundi, 21 septembre 2020 17:56

Mazet-Saint-Voy : le patrimoine a fait parler ce week-end

||| ||| |||

Les Journées du patrimoine étaient célébrées à "Aulagnier Petit" au Mazet-Saint-Voy avec une rencontre débat et un film.

Durant ces Journées du Patrimoine, un moment fort s'est déroulé au Mazet-Saint-Voy dans la chaumière de "Aulagnier Petit". Cet évènement coorganisé par la Fondation du patrimoine et Maisons paysannes de France a été une réussite. Malgré la pluie battante et le coronavirus, plus d'une cinquantaine de personnes ont assisté.

Etaient prévues d'une part une rencontre débat sur la thématique du rôle des maires à propos du patrimoine architectural, et d'autre part la projection du film "Toits de genêt, toits de lauze" réalisé par Michel Carlat.

Durant la première partie, Laurent Gentes, maire de Moudeyres, a donné son avis sur un certain nombre de propositions émanant du Sénat concernant la qualité architecturale et le rôle du maire en la matière (les maires face au patrimoine historique architectural : protéger, rénover, valoriser). Après ce premier temps, succéda un débat général de grande tenue qui dura plus d'une heure.

Des idées exprimées

Ont notamment été abordés les points suivants :

- Lors de l'élaboration des documents d'urbanisme, privilégier l'utilisation d'un Plan Local d'Urbanisme comme outil de préservation et de valorisation du patrimoine veillant à l'harmonie locale sur le territoire de la commune.

- Mise en place de visites découvertes du patrimoine, d'animations, d'évènements, avec guides appropriés, et en toutes saisons.

- Projet d'une école du chaume, voire de la lauze, afin de développer la restauration de toitures typiques avec création d'emplois et revenus complémentaire pour agriculteurs motivés.

- Agir sur les prix pour éviter la disparition des filières chaume et lauze.

- Faciliter l'intervention, les recommandations de l'architecte dans la rénovation patrimoine, au delà d'une prestation administrative.

- Rendre accessible le rôle de conseil du CAUE (Conseil d'Architecture de l'Urbanisme et de l'Environnement) auprès des prestataires particuliers. Inciter les nouveaux maires à suivre les formations courtes dispensées par les CAUE.

- Rendre utilisable le patrimoine sans le dénaturer (uniformité des trottoirs et du mobilier urbain, voire celle des « beaux villages »)

- Importance du choix des matériaux pour la santé de la maison et de ses habitants.

- Diversité de la couleur des toits dans un paysage harmonieux et non standardisé.

- Problème des double toits.

- Délimitation du patrimoine : large ou ciblée sur édifices exemplaires ; quid du petit patrimoine.

- S'appuyer sur l'aide de fondations et d'associations de protection du patrimoine pour participer au financement de projets.

Un film près le débat

Après le débat, le film "Toits de genêt, toits de lauze" a donné une émouvante vision de la vie dans nos campagnes rurales et la valeur du travail de nos artisans. Y est présenté l'historique de plusieurs bâtiments remarquables. Les techniques du piquage de genêt et de la pose de lauze sont bien explicitées par des artisans actuellement en activité. La projection de ce film se situe ainsi dans la continuité du débat sur cette jonction entre maisons, habitants, élus, hommes de l'art.

L'exposition en conclusion

Enfin le dimanche 20 septembre s'est achevée l'exposition "Découvrir le bâti rural avec Michel Carlat : comprendre le patrimoine d'hier pour les réalisations de demain". Elle aura accueilli plus de deux cents personnes durant deux mois, malgré des conditions difficiles en cette période de pandémie. Le succès de l'ensemble de ces manifestations montre l'intérêt porté par la population à la beauté et à la qualité des maisons où nous vivons.

Dernière modification le lundi, 21 septembre 2020 18:31

Partager sur :