graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

mardi, 15 septembre 2020 22:44

Chenereilles : les habitants raccrochent au nez de Free Mobile

|||| |||| ||||

Alors qu'une permanence était proposée mardi à Chenereilles par deux représentants de Free Mobile, les habitants ont refusé les conditions. Les techniciens sont partis comme ils sont venus.

Si l'on osait une image téléphonée, on dirait que les habitants de Chenereilles ont raccroché au nez des deux représentants de Free Mobile.

Ils étaient au moins 20 devant la salle polyvalente de Chenereilles à attendre des explications des deux représentants envoyés par Free Mobile au sujet d'un projet d'antenne-relais multi-opérateurs à "La Borie".

Personne n'a voulu céder

Mais pour les habitants présents, pour la plupart opposés au projet, il était hors de question de céder aux conditions des deux représentants qui proposaient une permanence en recevant les personnes deux par deux. Les habitants avaient imaginé une réunion collective d'informations.

Les deux parties ont campé sur leurs positions et la permanence n'a finalement pas eu lieu. Le ton est vite monté, les habitants insistant pour une rencontre collective, quitte à le faire dans la cour, et les deux représentants refusant de commencer en prétextant la présence de La Commère 43.

Plutôt Lapte ou plutôt Chenereilles pour poser l'antenne ?

Parmi les visiteurs, le collectif d'habitants de "Montjuvin" à Lapte avait envoyé une petite délégation pour savoir ce qui allait pouvoir se dire. Des Laptois qui ont engagé une procédure en justice de leur côté par rapport à un projet similaire au-dessus de la base de loisirs de Lavalette.

Free Mobile étudie la possibilité de poser une antenne-relais autant sur Lapte que sur Chenereilles avec l'objectif de couvrir la base de loisirs de Lavalette. Mais autant à "Montjuvin" qu'à Chenereilles, le choix de l'implantation rencontre une vive opposition. "A Lapte, ils se sont mieux fédérés que nous", estime un habitant de Chenereilles.

Les propriétaires de La Borie opposés

Marie-Hélène Riocreux et Anne Vialatte, propriétaires du château de La Borie et membres de l'Association pour le Patrimoine du Plateau Vivarais-Lignon, réagissent au projet. "J'ai été étonnée d'apprendre par La Commère le projet d'antenne Free de 30 à 40 mètres de haut à moins de 500 mètres de la maison forte classée monument historique. Visiblement, le conseil municipal n'a pas jugé opportun d'interroger les quatre familles habitant le lieu-dit. Il est dommageable que la décision appartienne à un propriétaire qui ne loge pas sur la commune et qui ne prend même pas la peine d'avertir les agriculteurs louant ses terres. Et encore plus dommageable que le maire ne prenne pas la peine d'informer les propriétaires des maisons impactées par cette implantation."

Dernière modification le mardi, 15 septembre 2020 23:10

Partager sur :