graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

logo slogan new

logo slogan new

graphiste imprimeur copy

Imprimerie | Web (ex : charcuterie en ligne)

mercredi, 15 juillet 2020 23:57

Le Haut-Lignon en ordre de marche

Le président, les cinq vice-présidents et le conseiller délégué|Frédéric André|| Le président, les cinq vice-présidents et le conseiller délégué|Frédéric André|| |||

Dans le prolongement de son élection comme président de la communauté de communes du Haut-Lignon (lire ici), mercredi soir à Saint-Jeures, David Salque-Pradier a embrayé sur la composition du bureau.

Cinq vice-présidents et un conseiller délégué ont été désignés. Sans surprise, dans le prolongement de l'esprit d'unité mis en exergue par le nouveau président du Haut-Lignon, chaque commune, quelle que soit sa taille, voyait un poste de vice-président associé à sa collectivité.

Seules les plus petites communes portaient leur maire à ce poste. Le maire du Mas-de-Tence, Olivier Broussard, devenait donc sixième vice-président en charge du tourisme, tandis que le maire de Chenereilles Philippe Digonnet, cinquième vice-président, se voyait confier le sport.

Pour Saint-Jeures, Rose-Marie Brottes rempilait comme vice-présidente (3e dans l'odre protocolaire) veillant sur la vie sociale, l'enfance, la jeunesse, le ramassage scolaire.

La deuxième vice-présidence revenait au Mazet-Saint-Voy qui positionnait Gilbert Ruel pour l'environnement, le cadre de vie et l'urbanisme.


La vice-présidence culture et communication convoitée

C'est en revanche à l'heure de se mettre d'accord pour la première vice-présidence dédiée au Chambon-sur-Lignon, que Frédéric André, élu de la minorité chambonnaise a montré sa détermination à faire entendre sa différence. Il a présenté sa candidature face à Denise Vallat, adjointe du Chambon-sur-Lignon, pressentie pour cette vice-présidence attachée à la communication et la culture.

Après que chacun ait présenté ses motivations, ses projets ou la philosophie sous-tendant sa candidature, Denise Vallat était élue avec 16 voix. Frédéric André en rassemblait 9. Une abstention complétait le scrutin.


Un conseiller au développement économique

Noël Bouly, 1er adjoint de Tence, étoffe l'équipe en qualité de conseiller délégué au développement économique.

Frédéric André bataillait à nouveau lors de la désignation des représentants au SICTOM Entre Monts et Vallées, sans davantage de succès. In fine, David Salque-Pradier lui proposait un poste de suppléant à son côté. On pouvait y lire une volonté d'apaisement de celui qui assurait dans son intervention précédant son élection : "Au sein de ce conseil, nous avons deux personnes issues de listes minoritaires, Brigitte Renaud et Frédéric André. Ce terme de minoritaire ne doit pas être employé dans notre institution. Ce sont avant tout des conseillers communautaires qui pourront apporter toutes leurs compétences."

 

Dernière modification le jeudi, 16 juillet 2020 00:43

Partager sur :